Conseil pour bébé

Exercer son équilibre de manière ludique

Les enfants dont le sens de l’équilibre est bien développé bougent de manière plus assurée, ont davantage confiance en eux et sont même plus performants à l’école que leurs petits camarades. Nous avons pour vous quelques conseils qui vous permettront de stimuler le sens de l’équilibre de votre enfant de manière ludique, mais ciblée.

Informations utiles

Informations utiles

L’essentiel en bref:

  • Le sens de l’équilibre est le sens le plus précoce et ce, dès la grossesse.
  • Lorsque l’enfant fait ses premiers pas, il est prêt à entraîner son sens de l’équilibre.
  • Se mouvoir sur différents sols et matériaux constitue le meilleur entraînement, chez les tout-petits, pour aiguiser le sens de l’équilibre. 
  • Différents stimuli en vue de faire bouger l’enfant favorisent également l’acquisition de ce sens.

 

L’être humain reçoit, pour ainsi dire, le sens de l’équilibre au berceau: c’est le premier sens qui se développe déjà durant la septième semaine de grossesse chez l’embryon. Il constitue ainsi la base de nombreux autres réseaux de neurones pendant la croissance dans le ventre maternel. Les femmes enceintes qui bougent beaucoup stimulent déjà très tôt le sens de l’équilibre de l’embryon qui se développe.

L’organe du sens de l’équilibre se trouve dans l’oreille interne. Les mouvements du corps, et donc aussi de la tête, déplacent cet organe dans l’oreille et le stimulent. Des spécialistes du développement ont touvé que, chez l’embryon, ce sont ainsi d’abord les sens de proximité tels que le goût, l’odorat et le toucher qui sont stimulés.

Un bon sens de l’équilibre est utile pendant toute la vie

Dès la naissance et tout au long de l’enfance, mères et pères peuvent encourager leurs enfants à exercer leur sens de l’équilibre et à apprendre aussi à garder l’équilibre. C’est même conseillé, car les enfants ont davantage confiance en eux s’ils parviennent à se mouvoir avec assurance et de manière équilibrée. Et même le cerveau en profite: les performances scolaires sont liées à un bon sens de l’équilibre, affirment les chercheurs.

Exercices et jeux adaptés pour entraîner le sens de l’équilibre dès le plus jeune âge.

1) Ne couchez pas votre enfant toujours sur le même côté. 
2) Prenez-le souvent dans vos bras et portez-le de différentes façons.
3) Tenez-le parfois de façon à ce qu’il puisse gigoter des pieds et des mains dans l’espace.
4) Participez à un cours de natation pour bébés ou parents/enfants.
5) Stimulez son cerveau, par exemple avec des jeux de coordination mains-yeux (p. ex. avec un ballon souple).

Comment les enfants plus grands apprennent à garder l’équilibre

L’entraînement d’un bon sens de l’équilibre ne se termine pas une fois que l’enfant sait marcher. Bien au contraire. C’est maintenant que les choses sérieuses commencent: il faudrait encourager votre bambin à marcher sur différents types de sols ou revêtements. Posez une couverture douce par terre, ainsi qu’un tapis de yoga, par exemple sur un sol en bois dur. Invitez votre petit à marcher sur chaque type de revêtement. Il devra alors s’adapter à chacun d’eux.

Lorsque cela devient trop facile, vous pouvez poser par terre de petits obstacles, comme un coussin ou un plot de construction. Là aussi, l’enfant aura vite fait d’en venir à bout et saura facilement passer par-dessus après quelques essais. Et si vous lui proposiez d’accomplir le parcours sur une jambe?

La prochaine étape de l’entraînement sera encore plus intéressante, car le défi va croissant: jetez un ballon souple à votre bambin pendant qu’il marche. Cette activité est idéale pour exercer les capacités de coordination. Vous serez épaté de voir à quelle vitesse votre enfant vient à bout de ces petites difficultés rencontrées en chemin. Vous aurez certainement encore d’autres idées d’exercices pour entraîner ensemble l’équilibre et le cerveau de votre tout-petit. Vous serez étonné par la vitesse à laquelle votre enfant maîtrisera les nouveaux défis. À partir de l’âge de deux ans, marcher d’un pas assuré est un jeu d’enfant pour la plupart des petits.

Le quotidien est un terrain d’entraînement idéal pour l’équilibre

Même lorsqu’un enfant se déplace sûrement, il peut encore apprendre beaucoup de choses en matière d’équilibre. Mais il lui faudra davantage d’accessoires qu’auparavant. L’environnement proche tel que les places de jeux ou la nature offrent de nombreuses possibilités. C’est maintenant que commence la période des balançoires, trottinettes et planches à roulettes. Rouler, glisser, se balancer, se maintenir en équilibre, mais aussi sauter, sautiller ou jouer à la bascule, tout est une affaire d’équilibre. En exerçant leur sens de l’équilibre, les plus jeunes acquièrent également davantage de force physique. Ces mouvements préparent en outre à d’autres aptitudes qu’ils apprendront plus tard, comme le patin à glace ou le patinage en ligne.

N’hésitez pas à encourager l’envie naturelle des enfants de se maintenir en équilibre en leur donnant du temps et de l’espace lors de vos promenades ou à l’occasion d’autres activités. Un tronc d’arbre scié dans la forêt ou des engins de jeux d’équilibre sur les places de jeux ont la faveur des enfants. Même s’ils semblent faciles à maîtriser, ils constituent parfois de véritables défis pour les plus jeunes qui sont remplis de fierté lorsqu’ils réussissent l’exercice entamé.
 
Vous pouvez animer votre bambin à exercer encore davantage son sens de l’équilibre en l’incitant à bouger. Dès que votre enfant est en mesure de les utiliser, donnez-lui la possibilité de jouer avec une draisienne et une trottinette. (Et veillez à ce qu’il porte un casque!) La draisienne, en particulier, est une préparation idéale à la pratique du vélo, qui demande également un sens de l’équilibre prononcé.

À quoi reconnaît-on que le sens de l’équilibre d’un enfant est perturbé?

Dès que les enfants découvrent la troisième dimension, l’espace, se mettent debout, puis commencent à marcher, on constate s’ils ont un sens de l’équilibre bien développé ou s’ils ont un problème à ce niveau. À quel point l’enfant se déplace-t-il d’un pas assuré? Aime-t-il bouger? Le fait qu’un bambin ne rampe pas ou montre peu d’empressement à bouger est un signal d’alarme important. Parlez-en à votre pédiatre.

Photo: Getty Images

Voici de quoi rendre votre bébé heureux

À ne pas
manquer