Conseil pour bébé

Développement de la personnalité: comment préparer les enfants aux défis qui les attendent

Il est si petit, et c’est pourtant déjà une personne à part entière! Et c’est une bonne chose. Les parents peuvent aider leur enfant à affirmer leur personnalité. Nous vous expliquons comment.

Informations utiles

Informations utiles

L’essentiel en bref:

  • Nos traits distinctifs, nos opinions et nos convictions ont un impact sur notre personnalité et nos comportements.
  • Une personnalité affirmée permet aux enfants de trouver leur place dans l’existence et de surmonter les crises.
  • Le développement de la personnalité commence tôt: un bambin de deux ans est déjà aux prises avec ce processus depuis un certain temps.
  • Les parents peuvent favoriser le développement de leur enfant en lui donnant le temps et l’espace dont il a besoin pour faire ses propres expériences et défendre ses propres idées.

Chaque personne est unique, et ce, dès la naissance. Les jeunes enfants sont déjà très différents les uns des autres. De surcroît, chacun pense, ressent et agit d’une façon qui lui est propre, différente de tous ceux qui l’entourent. Et dès ce jeune âge, il se forge ses propres opinions et convictions, un processus que la psychologie désigne du nom de développement de la personnalité. Ce changement se reflète aussi dans le comportement de l’enfant. On l’entendra alors de plus en plus fréquemment formuler des phrases comme celles-ci: «Ça va marcher!», «C’est joli, ça!», «On fait comme ça!», «Ça fait rien...» ou bien «Je veux pas ça.»

Une compétence pour la vie: pourquoi s’affirmer est important

Affirmer sa personnalité est important, car cela permet d’avoir conscience de soi-même, de savoir ce que l’on croit et de connaître son opinion sur les choses. Celui qui sait ce qu’il veut sait aussi quel comportement est adapté ou indiqué selon la situation. Cela veut dire aussi qu’il est capable d’affronter les problèmes qui se posent à lui: avoir un point de vue et apprendre à le défendre permet d’être plus solide psychiquement et de mieux surmonter les crises. Il arrive alors à relever les défis que lui lance la vie, et ce n’est pas là la moindre des compétences!

Pour des enfants psychiquement solides: nous sommes aussi le fruit de nos expériences

Chez chaque être humain, le développement de la personnalité démarre très tôt: durant leur phase d’opposition, les enfants de deux ans sont déjà conscients de leur individualité. Ils ont compris qu’ils sont un être autonome doué de sa propre volonté, ce qui est une prise de conscience aussi importante que palpitante. Durant cette période, les parents ont un rôle particulier à jouer afin que leur enfant affirme sa personnalité et devienne une personne qui aura vécu suffisamment de choses pour savoir ce qu’elle veut (ou ne veut pas) et ose aussi dire non.

Une thématique essentielle en matière de développement de la personnalité et de psychologie est celle de l’accumulation d’expériences. «Les enfants doivent pouvoir faire des expériences», souligne la conseillère en éducation Susanna Fischer, directrice du cabinet familial Stadelhofen. «Ils apprennent ainsi qu’ils se sentent capables de résoudre eux-mêmes les difficultés qui se posent à eux.» Si les parents autorisent leur enfant (selon son âge et sa personnalité) à faire ses propres expériences, celui-ci se bâtit des fondations solides au fil de ses découvertes. À partir de ces expériences et de ces découvertes, l’enfant va développer sa personnalité et apprendre à gérer les problèmes.

Un lien étroit entre personnalité et confiance en soi

Les enfants ont besoin d’avoir beaucoup confiance en eux pour développer une personnalité solide. En effet, croire en soi permet de défendre son point de vue, même si l’on n’est pas plus haut que 3 pommes. Voici comment les parents peuvent favoriser le développement de la personnalité chez leur enfant. 

  1. Respecter l’opposition
    «Non, je veux pas!», hurle l’enfant. Il est clair qu’on ne peut pas céder en permanence aux caprices d’un tout-petit, et c’est bien ainsi. Toutefois, l’enfant devrait sentir qu’il est libre d’exprimer ses opinions et que ses besoins importants sont respectés.
  2. Ne pas comparer
    Un dicton africain dit que l’herbe ne poussera pas plus vite si on tire dessus. Autrement dit, les enfants ont le droit d’être ce qu’ils sont. Ils ne doivent pas ressembler au rejeton des voisins ou savoir faire ce que le neveu du même âge maîtrise déjà. Les parents n’ont pas de crainte à avoir: leur enfant se développera correctement si on lui en donne le temps et l’espace. Il développera alors sa confiance en soi, un critère essentiel pour développer sa propre personnalité.
  3. Encourager
    La pièce du puzzle ne rentre pas dans l’espace prévu? Impossible de couper le papier avec les ciseaux pour enfant? Face à pareilles difficultés, les parents font bien d’encourager leur progéniture. «Je suis sûr(e) que tu vas y arriver!»: ce discours optimiste est contagieux et dope la confiance en soi d’un enfant.
  4. Partager la joie
    Les parents s’entendent parfois parler à travers la bouche de leurs enfants. Comme quand, par exemple, une mère se cogne le pied et que son enfant lui dit: «Pas grave, maman. C’est qu’un petit bobo.» Or, ce dernier va bientôt développer son propre système de pensées. Il prononcera alors des phrases du type: «Regarde ce que je sais faire!» ou «Lara a tout compris!» Les enfants ne sont pas encore tout à fait si sûrs d’eux qu’ils le prétendent. Malgré tout, ils essaient d’être confiants et de croire en eux-mêmes. Remettre à sa place un enfant qui fait montre d’une autosatisfaction parfois excessive n’est pas la chose à faire. Les parents ne doivent pas hésiter à se réjouir de l’optimisme exubérant de leur bambin.
  5. Rire ensemble
    L’humour joue lui aussi un rôle majeur dans le développement de l’enfant et selon la sagesse populaire, le rire rapproche les gens. L’humour fédère les membres d’une famille. Manifester cette qualité, c’est montrer que tout n’a pas toujours besoin d’être parfait dans la famille et que l’on est capable de rire de soi. Le rire fait tomber les tensions émotionnelles et montre à l’enfant que l’on n’a pas besoin d’être tout le temps sérieux dans la vie. Cette expérience est très bénéfique pour le développement de la personnalité.

Affirmer sa personnalité comme gage de bonheur

Le développement de la personnalité est un processus sans fin. Notre personnalité se forge et évolue tout au long de la vie, au fil des expériences que nous faisons. Reste qu’à tout âge, pour être vraiment heureux, il faut avoir le courage d’être soi-même.

Naissance de la personnalité

Mais comment la personnalité prend-elle forme? Comment fonctionne le processus de développement? La «personnalité» est-elle déjà présente en germe dans un petit être ou se forme-t-elle plus tard? Il semble que les deux suppositions soient justes. «Il est avéré que des traits de la personnalité sont héréditaires. Autrement dit, à notre naissance, une petite partie de notre être est déjà sociable ou réservée, curieuse ou prudente, craintive ou insouciante, timide ou sûre de soi», explique Sandra Winkler, auteur du livre Das Kinderverstehbuch (que l’on pourrait traduire par «Le livre pour comprendre les enfants»). Les scientifiques pensent que la personnalité est déterminée pour moitié environ par le patrimoine biochimique de nos parents. Mais les gènes ne déterminent pas à eux seuls la personnalité, l’acquis joue aussi un rôle: l’autre moitié de notre personnalité serait le résultat des expériences que fait l’enfant au sein et en dehors de la cellule familiale.

Photo: Getty Images

Voici de quoi rendre votre bébé heureux

À ne pas
manquer