Astuce loisirs

Transporter son enfant sur un siège ou dans une remorque de vélo

Il est possible de transporter son enfant à vélo en l’installant sur un siège ou une remorque adaptés. Mais quelle solution permet une meilleure protection de sa progéniture? Nous vous disons tout.

Pro Juventute
L’image est en cours de téléchargement.

Pro Juventute conseils au parents:

Notre partenaire dans ce domaine est le service gratuit Conseils aux parents de Pro Juventute.

Informations utiles

Mots-clés

Idées de loisirs

Pro Juventute
L’image est en cours de téléchargement.

Pro Juventute conseils au parents:

Notre partenaire dans ce domaine est le service gratuit Conseils aux parents de Pro Juventute.

Informations utiles

Mots-clés

Idées de loisirs

L’essentiel en bref

  • Les pédiatres recommandent de ne transporter à vélo que les enfants âgés de plus de 12 mois.
  • Pour les sièges de vélo qui se montent à l’arrière, il convient de respecter une limite de poids de 22 kg – et même de 15 kg pour les modèles fixés au guidon.
  • Les remorques sont considérées comme le mode de transport le plus sûr pour un bébé quand on se déplace à vélo: c’est en effet celui pour lequel le risque de blessure est le plus faible.
  • Que vous portiez votre choix sur un siège ou une remorque, prenez toujours votre bicyclette avec vous lors de l’achat. En effet, certains systèmes ne peuvent pas être installés sur tous les vélos. 

Les jeunes parents sont de plus en plus nombreux à redécouvrir les bienfaits du vélo comme mode de transport. Un petit tour chez le boulanger au coin de la rue? Une balade jusqu’à la place de jeux la plus proche? Pas besoin de voiture ou de transports en commun pour ce type de petit trajet, il suffit d’un vélo et d’un siège ou d’une remorque adaptés pour se déplacer avec sa progéniture. Il convient néanmoins de respecter certaines règles.

Pour une sécurité maximale: la remorque

Cet article n’est pas disponible actuellement.

Cet article n’est pas disponible actuellement.

Parmi les modes de transport de notre époque, la remorque de vélo – si elle est de qualité – est celui qui présente le risque de blessure le plus faible. En effet, contrairement au siège enfant, il ne bascule que rarement en cas de chute du conducteur. Même en cas de collision frontale ou latérale, l’enfant est mieux protégé que s’il était installé sur un siège. Un autre avantage de la remorque est que cette dernière gêne moins la conduite du vélo.
Un inconvénient est toutefois l’absence de contact visuel avec son enfant. En outre, de par sa largeur, la remorque occupe bien plus d’espace sur la chaussée; les distances de freinage sont aussi bien plus longues et son rayon de braquage bien plus important dans les virages. En outre, vous aurez besoin de davantage de place pour vous garer.  
D’après une étude du Bureau suisse de prévention des accidents (PBA), le risque de blessure pour un enfant est six fois moindre dans une remorque que dans un siège enfant, raison pour laquelle le BPA recommande lui aussi ce mode de transport.

Trouver le bon casque pour votre enfant

Cet article n’est pas disponible actuellement.

Cet article n’est pas disponible actuellement.

Le casque de vélo de votre progéniture devra être bien ajusté sur sa tête. Il ne doit pas glisser vers l’avant, vers l’arrière ou sur le côté. Il est donc indispensable de mesurer le tour de tête de votre enfant avec un mètre ruban. Pour ce faire, partez de la zone la plus large de l’arrière du crâne et faites le tour de la tête en passant par le front. Il existe des casques adaptés à chaque âge. Vérifiez tout de même si le modèle que l’on vous propose correspond bien au tour de tête de votre enfant.

Sièges de vélo: attention!

Il existe deux types de siège de vélo pour enfant: le premier se fixe à l’avant (devant le conducteur du vélo), le second s’installe à l’arrière. Cette seconde variante est bien plus sûre. 
Certes, installée entre le guidon et la selle, la variante avant a ce grand avantage qu’elle permet aux parents d’avoir toujours leur enfant dans leur champ de vision. Néanmoins, elle présente aussi le risque que le conducteur soit entravé dans ses mouvements et sa conduite, et surtout, en cas de chute, il peut tomber sur son enfant. En outre, quand celui-ci est assis à l’avant, le rayon de braquage du vélo se trouve augmenté. 

Si en revanche, vous installez votre enfant derrière vous, celui-ci sera mieux protégé en cas de choc frontal, ce qui fait une grande différence. En outre, le conducteur ne sera pas gêné dans ses mouvements. Dans tous les cas, un principe doit être respecté: lorsque l’enfant est installé sur le vélo, tenez toujours fermement ce dernier et ne vous avisez pas de le faire tenir sur la béquille ou de le poser contre un mur. Un simple mouvement de votre tête blonde, et ce sera la chute! Il est également important de veiller à une bonne protection des pieds et des jambes.

Dans le cas d’un siège monté sur le tube de direction, il est possible de transporter des enfants d’un poids de 15 kg au maximum. Si à l’inverse, le siège est monté sur le porte-bagage à l’arrière, la limite de poids atteindra cette fois 22 kilos. Plus généralement, on retiendra que si les ressorts de la selle sont accessibles sans protection, l’enfant pourra se coincer les doigts; le mieux ici est donc d’opter pour un modèle sans ressort.

À partir de quel âge peut-on prendre son enfant avec soi?

Les pédiatres recommandent de ne transporter à vélo que les enfants âgés de plus de 12 mois. Durant sa première année, le cerveau d’un bébé est particulièrement sensible aux chocs et aux commotions; en outre, ce n’est qu’après un an que les muscles de son dos seront suffisamment développés pour qu’il puisse rester bien assis sur une assez longue durée, que ce soit sur un siège enfant ou dans une remorque.

La sécurité avant tout

Que vous optiez pour un siège ou une remorque, n’oubliez pas que la sécurité de votre enfant doit être la première de vos préoccupations. Contrôlez toujours deux fois plutôt qu’une que les ceintures de sécurité sont bien attachées et que votre progéniture ne pourra pas se détacher. Et si votre bambin commence à s’agiter pendant le trajet, le plus prudent est de faire une pause. 
En outre, n’achetez que des sièges et des remorques conformes aux recommandations du Bureau de prévention des accidents (BPA). Si possible, emportez vélo et enfant avec vous pour tester le produit en magasin.
Et que vous portiez votre choix sur un siège ou une remorque, n’oubliez pas: 85% des blessures à la tête pourraient être évitées par le port d’un casque en cas d’accident. Voilà pourquoi celui-ci devra toujours faire partie de l’équipement de base des cyclistes et des enfants qu’ils transportent.

Les produits que nous recommandons:

Une erreur s’est produite lors du téléchargement des produits

Photo: iStock

De nouvelles idées de la rédaction Famigros

Incontournable