Conseil pour bébé

Voici comment stimuler l’audition de votre bébé

L’ouïe des nourrissons se développe en particulier au cours des premiers mois. Avec nos conseils, découvrez comment vous pouvez stimuler l’audition de votre enfant.

Informations utiles

Mots-clés

Jeune enfant

Informations utiles

Mots-clés

Jeune enfant

L’essentiel en bref

  • Dès la naissance, l’ouïe du nourrisson fonctionne pleinement.
  • Vous pouvez former l’audition de votre bébé par des gestes simples.
  • Après une maladie telle qu’une otite, observez attentivement le développement auditif de votre enfant.

C’est grâce à son ouïe que le fœtus fait déjà connaissance avec le monde extérieur alors qu’il est encore dans le ventre de sa mère. Il entend les battements du cœur de sa mère, la mélodie de sa voix et même ses gargouillements d’estomac, tout comme de nombreux autres sons provenant de l’extérieur. Les bruits trop intenses peuvent l’effrayer. L’ouïe est l’un des premiers sens qui se développent chez le fœtus.
Jadis, on partait du principe que les nouveau-nés n’étaient pas capables d’entendre, que leur appareil auditif n’était pas encore fonctionnel et qu’il y avait encore du liquide amniotique dans l’oreille moyenne. Aujourd’hui, on sait que les nourrissons en bonne santé naissent avec une audition en parfait état de marche. Dès le début, les bébés captent les sons qui les entourent et y réagissent.

Les bébés apprécient différents sons

Les premiers mois suivant la naissance, l’audition des petits continue à se développer et à s’affiner. Pour ce faire, les oreilles de bébé ont besoin d’être stimulées par différents sons. Le nouveau-né apprécie surtout la voix de sa mère et celle d’autres personnes de son entourage. Il est déjà capable de distinguer la voix de sa maman parmi toutes les autres. 
De plus, il arrive à détecter les voix humaines parmi tous les bruits alentour. Au cours des premiers mois, il apprend à reconnaître différents sons du langage. Mais là aussi, le nourrisson doit exercer son audition, c’est pourquoi il est important de lui parler dès le départ. 
Avec le temps, il ne sera pas seulement séduit par la voix de ses parents, mais aussi par d’autres sons provenant de l’horloge musicale, de l’aspirateur, d’une porte qui s’ouvre, par la musique ou la mélodie de ses jouets. Il aura peut-être plus de peine avec certains sons aigus, ce qu’il signalera par son mécontentement.

10 conseils pour stimuler l’audition

  1. À partir du cinquième mois environ, le nourrisson est en mesure de reconnaître de quelle direction provient un certain son. Placez-vous dans différents endroits de la pièce et appelez votre enfant par son prénom. Il est déjà capable de reconnaître son propre nom et dirigera son attention dans la direction d’où provient l’appel.
  2. Chantez régulièrement des chansons à votre bambin et récitez-lui des comptines.
  3. Utilisez différentes tonalités pour parler à votre nourrisson.
  4. Parlez-lui parfois à voix basse et parfois à voix haute.
  5. Faites découvrir un instrument à votre enfant. Asseyez-vous par exemple au piano et jouez-lui quelques notes différentes. Pour lui donner un point de comparaison, jouez aussi du triangle.
  6. Proposez à votre petit des objets aux tonalités différentes tels que hochets, clochettes et tambours.
  7. Écoutez de la musique avec votre bébé. Les petits apprécient notamment les morceaux de Mozart.
  8. Rendez votre nourrisson attentif à différents bruits et expliquez-lui d’où ils proviennent. Ainsi, si vous ouvrez le robinet, dites-lui: «Tu entends l’eau qui coule?» Ou encore: «J’entends un chien qui aboie.» Imitez ensuite ce bruit.
  9. Tapez des mains en produisant différents rythmes.
  10. Veillez toujours à ce que les bruits ne soient pas trop forts.

Parlez beaucoup à votre enfant

Stimuler l’audition de votre nourrisson est très simple, il suffit de lui parler beaucoup, de lui réciter des comptines et de lui chanter des chansons. Vous verrez, il y réagira avec enthousiasme. Et ce n’est pas tout. Non seulement votre bébé développera son ouïe, mais il sera déjà encouragé à vous imiter. L’audition et l’apprentissage du langage sont en effet intimement liés. Dès le troisième mois, les petits commencent à utiliser leur voix de façon plus consciente: ils babillent, grognent, couinent, gloussent et rient. Si vous parvenez à établir une sorte de dialogue avec votre nourrisson à travers ces bruitages, cela signifie que l’audition de votre enfant évolue bien.

Tester l’ouïe du nouveau-né

Le dépistage auditif néonatal est effectué dans les premiers jours suivant la naissance. Il sert à contrôler si des impulsions nerveuses de l’oreille interne sont transmises au cerveau et si elles y sont traitées. Ce test est indolore et peut être effectué durant le sommeil du nouveau-né. Il permet de détecter précocement les déficiences auditives congénitales (et peut-être permanentes). Dans la plupart des cas, ces problèmes peuvent être traités.
Même si les résultats de ce test semblent normaux, une déficience auditive pourrait apparaître ultérieurement, en raison d’une otite notamment. C’est pourquoi les parents ont toujours intérêt à suivre de près l’évolution de leur enfant et à surveiller si celui-ci réagit de manière étrange ou pas du tout à certains sons. Il est d’autant plus important d’être attentif à cette thématique si certains membres de votre famille souffrent d’une déficience auditive.

Nos recommandations de produits:

Une erreur s’est produite lors du téléchargement des produits

Photo: Getty Images

Autres idées de la rédaction Famigros

Bon
conseil