Conseil pour bébé

Amis pour la vie? Ce qu’implique la présence d’un animal domestique dans la vie de famille

Un jour viendra où votre enfant vous demandera un animal de compagnie. Avez-vous intérêt à lui dire oui? À quoi faut-il veiller quand on décide effectivement de prendre un animal domestique? Chien, chat, lapin, quel est l’animal le plus adapté aux familles avec de jeunes enfants? Nos principaux conseils.

Informations utiles

Informations utiles

L’essentiel en bref:

  • Il faut bien réfléchir avant de prendre un animal de compagnie.
  • Les parents doivent s’attendre à devoir s’en occuper.
  • Les animaux ne conviennent pas tous à la vie de famille.
  • Les risques sanitaires doivent être clarifiés avant de choisir un animal.

«J’aimerais tellement un chien!» Vous avez peut-être déjà entendu ça? La plupart des enfants demandent un jour à leurs parents de prendre un animal. Comment réagir? Une chose est sûre: même si vous trouvez que c’est une bonne idée d’avoir un animal de compagnie, il faut absolument éviter d’en offrir un sur un coup de tête à Noël ou pour un anniversaire. L’arrivée d’un chien chamboule la vie de toute la famille, en particulier celle des parents. Mais quel que soit l’animal, mieux vaut bien réfléchir aux conséquences.

Temps et dépenses: un animal de compagnie a besoin de soins et d’attention

De nombreux points méritent d’être clarifiés: qui s’occupera de l’animal? Il faut également savoir qu’une bête coûte de l’argent et prend du temps. Il faut s’en occuper, lui donner à manger, la promener et l’emmener chez le vétérinaire. Les parents doivent avoir conscience que si leurs enfants promettent généralement de s’occuper de l’animal, ils ne tiennent pas forcément parole sur la durée. Mieux vaut donc que les parents gardent à l’esprit qu’ils pourraient bien hériter de la responsabilité de l’animal. 

Si vous acceptez de prendre ce risque, que l’hébergement n’est pas un problème et que les enfants sont prêts, plus rien ne vous empêche d’accueillir un nouveau venu dans la famille. Un animal de compagnie est effectivement un bon moyen pour les enfants, mêmes les plus jeunes, de prendre leurs responsabilités, de respecter leurs engagements et de s’occuper d’autres êtres vivants.

Lapin, chat ou chien?

Bien souvent, les familles commencent par adopter de petits animaux. Les cochons d’Inde, les lapins et les hamsters sont très appréciés car ils nécessitent peu de soins a priori. Mais attention: de nombreux rongeurs vivent la nuit, ce qui n’est pas forcément l’idéal avec de jeunes enfants qui aimeraient jouer avec eux en journée. Les petits doivent donc veiller à ne pas les rendre agressifs en les portant ou en les caressant. 

Les chiens et les chats sont généralement des camarades de jeux mieux adaptés. Cela étant, les chats ont un caractère indépendant et ne sont pas toujours disponibles pour les enfants. Quant aux chiens, ils doivent être bien dressés pour que la vie de famille n’en pâtisse pas. Il faut noter que les races de petite taille sont souvent plus énergiques que les grandes. Et certaines espèces sont plus paisibles et patientes que d’autres avec les enfants. Nous vous conseillons donc de vous renseigner sur le sujet. Et n’oubliez pas: les chiens comme les chats feront partie de la famille pendant au moins dix ans. Choisir un tel animal mérite donc réflexion. 

Les animaux exotiques comme les reptiles (serpents, geckos, tortues) ne conviennent pas vraiment aux familles avec de jeunes enfants car ils peuvent être porteurs de salmonelles.

Animaux domestiques et jeunes enfants: prudence!

Vous avez un bébé à la maison? Ne laissez jamais un animal seul avec un nourrisson. Normalement, les chats et les chiens s’habituent aux membres de la famille et ne leur font aucun mal. Ils restent néanmoins des animaux et leur comportement demeure parfois imprévisible. La prudence est donc toujours de mise lorsqu’il y a un bébé à la maison!

Animaux recueillis dans un refuge: de nombreuses familles veulent faire une bonne action en optant pour un animal issu d’un refuge. Attention toutefois à ce que celui-ci ne présente aucun trouble du comportement si vous vivez avec des enfants. Les bêtes ayant vécu dans un refuge ont souvent un passé douloureux qui peut les avoir traumatisées. Elles peuvent potentiellement se montrer imprévisibles, voire agressives. Il faut donc être particulièrement vigilant avec ces animaux!

Maladies et allergies: les animaux domestiques doivent être examinés régulièrement par un vétérinaire et traités contre les vers et les puces. Ils doivent également être vaccinés car ils peuvent transmettre des maladies aux enfants. Sans compter que les morsures ou griffures ne sont pas sans risques pour les tout-petits. Lorsque des animaux rejoignent la maisonnée, il est particulièrement important que tous les membres de la famille se fassent vacciner contre le tétanos. Par ailleurs, avant même de choisir un animal de compagnie, il convient de vérifier que personne ne souffre d’une allergie. Attention aussi aux tiques que les bêtes peuvent rapporter à la maison.

Photo: Getty Images

Voici de quoi rendre votre bébé heureux

À ne pas
manquer