Conseil pour bébé

Dodo, l’enfant do: la sieste est un moment de récupération important

Dans les premières années de vie, le tout-petit dort non seulement la nuit, mais aussi durant la journée. Mais de combien de siestes l’enfant a-t-il besoin, combien de temps doit-il dormir et quel est le meilleur endroit pour la sieste? Nous vous donnons des conseils en vous expliquant ce qui peut aider à l’endormissement et vous indiquons les mesures recommandées par les spécialistes du sommeil.

Informations utiles

Mots-clés

Jeune enfant

Informations utiles

Mots-clés

Jeune enfant

L’essentiel en bref:

  • Dans les premiers mois, le rythme de sommeil des nouveau-nés doit se stabiliser.
  • De 6 à 12 mois, la plupart des bébés font une sieste deux fois par jour. Il faut attendre environ 18 mois pour que les enfants ne dorment plus que l’après-midi.
  • Les heures de sommeil varient d’un bambin à l’autre. Les parents doivent toutefois veiller à ce que les enfants soient fatigués en fin de journée. Si leur petit a du mal à s’endormir le soir, il faut peut-être raccourcir les siestes pendant la journée.

Lorsqu’un enfant vient au monde, il confond souvent le jour et la nuit. Cette absence de rythme nycthéméral empêche de structurer la journée d’un nourrisson: un petit somme de quelques minutes, puis bébé est à nouveau totalement éveillé, avant de s’endormir profondément... Au fil des mois, les habitudes de sommeil commencent à s’installer. Il apprend que dormir pendant la journée fait du bien.

Entre 6 et 12 mois, beaucoup de petits font deux siestes par jour. Souvent, ils dorment un moment le matin et l’après-midi. Un répit pour les parents qui peuvent s’adapter doucement au rythme relativement planifiable de leur bout de chou. Vers 18 mois, beaucoup d’enfants ne font plus qu’une sieste en début d’après-midi. Certains d’entre eux conservent ce rituel jusqu’à l’âge préscolaire.

Faire la sieste est bon pour le cerveau et la santé

Un bébé est confronté à tant d’impressions durant la journée qu’il a besoin de ces phases de repos. C’est l’occasion pour lui d’apprendre, d’assimiler ce qu’il a vécu et vu. Le sommeil permet à l’enfant d’ancrer l’acquis dans son système. Mais il le protège aussi du surmenage et de l’épuisement. Le repos régulier est impérativement nécessaire et est capital pour la santé. La sieste joue aussi un rôle essentiel dans le processus de croissance, car durant le sommeil, le corps sécrète les hormones nécessaires à celle-ci. Et pendant que bébé dort, papa et maman peuvent aussi en profiter pour se reposer un peu ou pour faire des choses urgentes en toute tranquillité. Cette brève pause est aussi souvent une bénédiction bienvenue dans ce marathon quotidien d’attention au tout-petit.

La sieste est différente pour chaque enfant

Comme nous l’avons déjà indiqué, vers l’âge de 18 mois, l’enfant n’a plus besoin que d’une sieste par jour. Le bon moment pour la faire varie d’un enfant à l’autre. Dans beaucoup de cas, ce sera juste après le repas de midi, entre 12 et 14 heures. Sa durée change aussi en fonction du bambin. Le mieux est de surveiller si l’enfant a du mal à s’endormir le soir ou s’éveille très tôt le matin. Si c’est le cas, essayez de le réveiller plus tôt de sa sieste. Les experts conseillent en outre qu’il y ait au moins quatre heures entre la sieste et le coucher le soir.

Il est utile de mettre en place un rythme clair qui invite l’enfant à faire la sieste. Le petit peut apprendre à respecter des fenêtres de temps «fixes». Si possible, on les modifiera uniquement en cas de rendez-vous importants. Une structure fixe donne à l’enfant sécurité et confiance. Et les parents en profiteront eux aussi dans leur planification quotidienne.

Dans le lit ou en déplacement? Pour la plupart des enfants de cet âge, le lieu où ils dorment n’a pas encore une trop grande importance. Ils pourront faire leur sieste durant une promenade, dans un hamac dans le jardin ou dans leur lit. D’autres pourront uniquement s’endormir dans un endroit déterminé. Laissez votre petit choisir le lieu où il dort.

Les spécialistes du sommeil estiment qu’il n’est pas nécessaire d’occulter artificiellement la pièce. Dès le départ, le bébé doit comprendre que ce n’est pas la nuit, mais juste une petite sieste pendant la journée. Il pourra ainsi s’habituer plus facilement à l’alternance jour-nuit. Rien n’empêche les parents de fermer les rideaux pour que leur enfant fasse sa sieste dans une semi-pénombre.

Que faire si un enfant ne s’endort pas?

S’endormir reste un processus délicat pour les tout-petits. Rares sont en effet les enfants qui arrivent à trouver le sommeil sans peine. Parfois, bébé est fatigué un peu plus tôt ou un peu plus tard. Ou peut-être qu’une nouvelle expérience a été si impressionnante qu’il est encore tout excité. Mais que faire lorsqu’un enfant ne parvient pas à s’endormir alors qu’il est manifestement fatigué?

Les parents peuvent l’aider: des rituels comme la même berceuse aideront bébé à s’endormir. La période durant laquelle un enfant peut s’endormir sans problème après les premiers signes de fatigue ne dure que 10 à 15 minutes. Vous remarquez que votre bambin devient grognon, qu’il se frotte les yeux et qu’il a tendance à téter? Il est temps de le mettre au lit. Sans attendre, le mieux est de mettre l’enfant en position de sommeil et de lui montrer que l’heure de la sieste est arrivée et qu’il peut s’endormir. Vous avez raté ce moment? Pas de problème: il reviendra dans environ trois quarts d’heure. Il suffit de patienter un peu.

Les produits que nous recommandons:

Photo: Getty Images

Autres idées de la rédaction Famigros

Bon
conseil