Soin des relations

Cultiver sa relation: voici comment maintenir sa vie de couple après l’arrivée de bébé

Beaucoup de parents souffrent de problèmes de couple suite à la naissance de l’enfant tant désiré. Le professeur Guy Bodenmann, chercheur spécialisé dans la vie de couple, explique comment résoudre ces problèmes et renforcer la relation.

Guy Bodenmann, chercheur émérite spécialisé dans la vie de couple, est professeur de psychologie clinique à l’Université de Zurich. Il est l’auteur de deux guides destinés aux couples: «Bevor der Stress uns scheidet» et «Was Paare stark macht»

guy-bodenmann
L’image est en cours de téléchargement.

Guy Bodenmann

Professeur de psychologie clinique à l’Université de Zurich

guy-bodenmann
L’image est en cours de téléchargement.

Guy Bodenmann

Professeur de psychologie clinique à l’Université de Zurich

L’essentiel en bref:

  • Pour près d’un tiers des couples, la satisfaction au sein de la relation est fortement mise à mal après la naissance d’un enfant. Cette insatisfaction persiste après un an et demi.
  • Des vidéos et des ateliers peuvent livrer les clés pour parvenir à entretenir de nouveau la relation.
  • Il est primordial de prendre régulièrement le temps pour discuter.
  • Pour cela, il convient de respecter certaines règles de communication.

Monsieur le professeur Bodenmann, à l’annonce de l’arrivée d’un enfant, le bonheur pour les couples semble parfait. Enfin une petite famille heureuse...

Malheureusement, la réalité est souvent bien différente après la naissance. Pour la plupart des couples qui deviennent parents, la relation prend un coup. Un tiers ressent même un net recul de la satisfaction relationnelle, dont le couple ne se remet pas, même après 18 mois.

Quels sont les problèmes de couple les plus courants à la naissance d’un enfant?

La parentalité engendre des conflits et des tensions plus fréquents. L’affection et l’amour mutuels diminuent. L’activité sexuelle décroit, ce qui fait également chuter la satisfaction sur le plan sexuel. Tous ces éléments contribuent à ce que les partenaires ne se soutiennent plus comme avant.

Quelle désillusion! Quelles erreurs les nouveaux parents commettent-ils généralement?

Je ne parlerais pas d’erreurs. La plupart des couples ont une image faussée du quotidien d’une famille. Ils ne sont pas suffisamment préparés à la fatigue, aux restrictions et aux changements notoires. Et ils se retrouvent pris au dépourvu par les nouveaux défis.

Ces difficultés peuvent-elles être évitées?

Près de 70% des futurs parents participent à des cours de préparation à la naissance. Mais ces cours n’abordent guère la question du rôle de parents et de la nouvelle relation de couple. Il y a clairement des choses à faire dans ce domaine. Les couples ont aussi besoin d’un coaching pour entretenir la relation.

Sous quelle forme un tel coaching est-il pertinent?

Des vidéos et des cours peuvent aider les couples à résoudre les conflits relationnels fréquents. Les deux options se doivent de prendre le moins de temps possible, car les couples disposent de peu de ressources temporelles lorsqu’ils sont en passe de devenir parents et après la naissance de leur enfant.

Vous-même et votre équipe avez développé le programme Paarlife ayant pour but d’entretenir l’amour et la complicité.

Oui, dans l’atelier Paarlife, trois soirées sont consacrées à la signification de l’amour, à la proximité et au sentiment de sécurité, à l’engagement dans la relation et à la sexualité. Pour ce qui est des formations Paarlife, ce sont les principales compétences relationnelles telles que la communication, la recherche de solutions aux problèmes et la gestion du stress qui sont abordées au cours d’un week-end. En plus de ces offres standard, nous avons développé Paarlife pour les futurs parents, sous forme de cours d’une journée avant la naissance, suivi de courtes formations à domicile après la naissance. Par ailleurs, une vidéo de préparation à la parentalité est aussi proposée aux couples – mais, pour l’instant, uniquement à des fins d’études.

Existe-t-il des résultats quant à l’efficacité des offres?

Les premiers résultats montrent que les couples tirent profit de chaque format. Pour le passage à la parentalité, la vidéo est d’ailleurs le format le plus indiqué, car c’est le moins contraignant à cette période. Après cette préparation, les participants sont mieux armés pour aborder la parentalité en couple, et ils sont en mesure de stabiliser leur satisfaction relationnelle. Ils témoignent même d’effets positifs sur leurs compétences de communication.

La communication est primordiale, mais les problèmes peuvent aussi être ressassés, non?

Oui, mais ressasser signifie souvent que les partenaires tournent autour du pot pendant des heures. Ils n’abordent pas le fond du problème et n’expriment pas vraiment ce qui les préoccupe et ce qu’ils souhaitent. Nous avons filmé des centaines de couples en train de discuter. Et c’est souvent le même constat décevant. Ça papote beaucoup, mais au final, aucun propos substantiel n’est échangé. C’est à ce niveau qu’il faut agir. Les couples doivent apprendre à bien utiliser leur rare temps libre pour vraiment se retrouver quand ils discutent.

Comment rendre l’échange plus efficace pour préserver l’amour et la proximité dans la relation?

Une discussion demande du temps. Sans cela, pas de profondeur. Dans ce cas, les interlocuteurs ne se sentent pas valorisés et ne s’ouvrent pas l’un à l’autre. Par ailleurs, il convient de respecter des règles de communication. Par exemple, la formulation de messages à la première personne qui permettent de faire comprendre ses besoins sans faire de reproches. Ces messages éveillent chez le partenaire sa volonté de changer de comportement. Il est aussi important d’écouter pour que le partenaire se sente bien compris.

Qu’aimeriez-vous transmettre aux couples pour que la relation reste sur la voie de l’amour?

Les enfants demandent tellement d’énergie et de temps aux parents qu’il reste souvent trop peu de ressources pour la relation de couple. Malgré tout, il est essentiel pour un couple d’entretenir sans cesse sa relation. D’une part quotidiennement par une attention mutuelle, de l’intérêt l’un envers l’autre, de petits gestes et de la tendresse; d’autre part régulièrement et sans relâche par de grandes plages de temps pour la discussion, les expériences et l’intimité. La relation est comme une plante délicate: elle a besoin d’amour, d’attention et d’entretien pour ne pas flétrir, mais continuer de grandir et de s’épanouir.

Où les couples qui ne peuvent pas assister à des cours peuvent-ils apprendre à entretenir leur relation?

Je peux renvoyer à des programmes en ligne comme Paarbalance ou au programme en ligne Paarlife. Les conseils en ligne sont aussi envisageables, comme paarberatung-mediation.ch. Cependant, si une crise manifeste est déjà bien installée, il est préférable de recourir à une thérapie de couple.

Offre de conseils et conseils de lecture:

Photo: Getty Images / zVg Guy Bodenmann

D’autres conseils de la rédaction Famigros

À ne pas
manquer