Soins corporels

Soins intimes: conseils pour votre fille

À la puberté, la zone intime de la femme change et les règles arrivent. Ces conseils pourront aider votre fille pour sa toilette intime.

Votre fille a entre 10 et 16 ans? Ce n’est donc qu’une question de temps avant qu’elle ait ses premières règles. Souvent, elles arrivent soudainement et il vaut mieux que votre ado y soit préparée.

Notre conseil: avant l’arrivée des premières règles, discutez avec votre fille de ce qui va se passer dans son corps à la puberté. Cela aide beaucoup de jeunes filles à mieux comprendre et accepter les changements. Votre enfant a honte de parler de tout cela? Vous pouvez aussi lui donner un livre sur le sujet pour qu’elle puisse trouver elle-même les réponses à ses questions.

Une toilette intime correcte est capitale

De façon générale, il est important que votre fille lave correctement ses parties génitales une fois par jour et change de sous-vêtements quotidiennement. Mais attention à l’excès. Car des soins incorrects ou excessifs peuvent causer plus de tort que de bien à la peau sensible dans cette zone. Un lavage trop fréquent est susceptible d’endommager la flore vaginale et favorise les affections des parties génitales.

Pendant les menstruations, il peut être utile que votre fille utilise chaque jour de l’eau claire et du savon ayant un pH neutre ou, mieux, une mousse au pH légèrement acide pour sa toilette intime. Le pH de l’acide lactique est spécialement adapté à la zone intime féminine et renforce de manière naturelle la fonction protectrice de la flore intime. Cela empêche la propagation des bactéries ou la formation de mauvaises odeurs.

Lors de l’hygiène intime, mieux vaut aussi renoncer aux douches vaginales, gels douche parfumés et sprays déodorants n’ayant pas été spécialement conçus pour la zone intime. 

Informations utiles

Informations utiles

Une protection appropriée pour les règles

Outre les soins intimes réguliers, votre adolescente a aussi besoin d’une bonne protection contre les taches de sang indésirables. Voici les différentes possibilités:

Protège-slip

Le protège-slip se place à l’intérieur du slip et se change de manière simple et rapide. Il est très mince et convient donc surtout avant la période ou pour la fin du saignement, le dernier ou l’avant-dernier jour des règles. Qui plus est, un protège-slip peut aussi constituer une protection supplémentaire lorsqu’on utilise des tampons, si ceux-ci ne suffisent pas à absorber le sang. Mais le protège-slip ne devrait pas être porté en permanence, car il risquerait de causer une irritation de la peau.

Serviette hygiénique

Comme le protège-slip, la serviette hygiénique se colle à l’intérieur du slip, mais elle est un peu plus épaisse et donc mieux adaptée pour l’absorption du sang des règles. Les serviettes hygiéniques doivent être changées régulièrement, car le sang absorbé peut dégager une odeur désagréable. Nous recommandons de ne pas porter la même serviette plus de quatre heures.

Tampon

Le tampon s’introduit dans le vagin où il absorbe le sang. Un tampon est bien placé lorsque votre fille le sent à peine. Avec lui, les activités sportives comme la natation ne posent aucun problème. Veuillez respecter les indications figurant sur l’emballage. 

Coupe menstruelle

De plus en plus de femmes cherchent une alternative aux tampons. Contrairement aux tampons et aux serviettes hygiéniques, la coupe menstruelle peut être utilisée plusieurs fois et est donc très écologique. La coupe souple s’introduit comme un  tampon dans le vagin. Généralement, la coupe menstruelle est proposée en plusieurs tailles. Pour une adolescente, il est recommandé de commencer par la plus petite taille. À la première utilisation, il convient en outre de veiller aux choses suivantes.

  1. Votre adolescente doit plier plusieurs fois la coupe menstruelle de façon à pouvoir l’introduire plus facilement.
  2. Il est recommandé de tenir la coupe entre le pouce et l’index pour l’introduction. Un conseil: le côté plié doit pointer vers l’intérieur. Attention, la coupe ne doit pas être introduite aussi loin que le tampon. 
  3. Si la coupe menstruelle a été introduite correctement, elle se déploie et on la sent à peine.
  4. Pour l’enlever, l’adolescente doit saisir l’extrémité de la coupe menstruelle et appuyer légèrement pour annuler l’effet ventouse. Important: ne tirer en aucun cas sur la tige.

Une coupe menstruelle protège non seulement contre les infections, mais peut aussi rester à l’intérieur du corps environ huit heures. Comme les tampons, la coupe menstruelle convient aussi pour le sport. Veuillez respecter les indications figurant sur l’emballage. 

Trouver la protection qui convient

La solution avec laquelle votre fille se sentira le mieux pendant ses règles résulte d’une décision individuelle. Le mieux est de lui présenter toutes les possibilités pour qu’elle puisse les essayer elle-même. Il peut s’avérer utile de mettre des serviettes hygiéniques de différentes tailles à la disposition de votre fille lors de ses premières règles. Pour beaucoup de jeunes filles, c’est la solution la plus simple au départ. Car il faut un peu d’entraînement pour utiliser correctement les tampons et la coupe menstruelle.

Surtout, prêtez toujours une oreille attentive aux questions de votre ado. Les premiers temps, lorsque la période commence, demandez-lui spontanément si elle a besoin de quelque chose. Vous souvenez-vous encore à quel point il était difficile de demander conseil aux parents sur ce genre de sujets? 

Image: Getty Images

D’autres idées de la rédaction Famigros

À ne pas
manquer