Conseil pour bébé

Jouer avec d’autres enfants: comment trouver le groupe de jeu adapté pour votre enfant

Qu’y a-t-il de mieux que de jouer tout seul? Jouer avec d’autres enfants du même âge! Si votre bambin n’est pas encore en crèche, un groupe de jeu est un bon complément aux petits copains de la place de jeux. Mais à quoi faut-il veiller lors de ses recherches? Et où trouver un tel groupe?

Informations utiles

Informations utiles

L’essentiel en bref

  • Un groupe de jeu réunit des enfants à partir de deux ans et demi ou trois ans environ jusqu’à leur entrée à l’école enfantine.
  • Les rencontres ont lieu une ou plusieurs fois par semaine et ne durent (contrairement aux journées en crèche) pas plus d’une demi-journée.
  • La participation est obligatoire.
  • La taille du groupe va généralement de huit à dix enfants, parfois douze.
  • Les groupes de jeux sont encadrés par des responsables (également appelés animateurs/trices) qualifiés.
  • Au programme des groupes de jeux: prise en charge des enfants, éducation préscolaire et pédagogie.

 

Habituellement si pleine d’animation, la place de jeux est parfois totalement déserte; il arrive aussi que les enfants des voisins ne soient pas là pour jouer. Lorsqu’un enfant commence à s’intéresser à ses pairs et a manifestement plaisir à jouer avec eux mais qu’il n’est pas encore au jardin d’enfants, l’heure est venue de lui trouver un groupe de jeu. L’âge idéal pour cela est à peu près de deux ans et demi. En règle générale, la participation se prolonge jusqu’à l’entrée au jardin d’enfants. Les enfants uniques qui ne vont pas à la crèche se montrent particulièrement excités de rencontrer de nouveaux camarades de jeu. Ils peuvent ainsi se retrouver une ou plusieurs fois par semaine avec les petits copains pour jouer avec eux.

Jeux libres, nouvelles expériences et contacts importants

Sous la houlette de responsables qualifiés, huit à dix bambins en moyenne jouent ensemble. Contrairement à ce qui se passe en crèche, les enfants se séparent après environ deux ou trois heures. Mais ces réunions peuvent également durer une matinée ou un après-midi complet. Le groupe de jeu n’est pas uniquement une réunion encadrée qui offre aux parents un peu de temps libre. Cette structure a généralement un objectif: en jouant avec les enfants, les animateurs ou animatrices les aident à développer leurs compétences dans les domaines social, émotionnel, cognitif, psychique et corporel et à franchir les étapes de développement afférentes. Les petits apprennent ainsi très tôt à s’intégrer au sein d’une communauté et à acquérir progressivement leur autonomie.

Les groupes de jeux favorisent aussi les contacts entre parents puisqu’ils prévoient des possibilités de rencontres et de discussions entre eux. Ces derniers peuvent dialoguer avec les responsables pour se renseigner sur le comportement et le développement de leur enfant et discuter de thèmes spécifiques le concernant.

Ce groupe de jeu est-il pour nous?

Un groupe de jeu n’est pas soumis à des directives gouvernementales. C’est pourquoi il appartient aux parents de se renseigner à son propos. Voici quelques critères à prendre en compte.

  • Quelle est la formation de l’animatrice?
  • Combien d’enfants y-a-t-il dans le groupe?
  • Les locaux sont-ils sécurisés et aménagés pour des enfants?
  • Y a-t-il une cour ou un jardin?
  • Comment les enfants sont-ils acclimatés?
  • Une deuxième personne est-elle présente pour encadrer le groupe?
  • Dans quelle mesure les parents sont-ils impliqués?
  • Le plan pédagogique du groupe est-il adapté? L’animatrice peut-elle justifier d’une qualification adaptée?
  • Comment l’animatrice gère-t-elle les conflits?
  • Comment le groupe est-il géré?

Groupes de jeux en forêt et consorts: éducation préscolaire sur un mode ludique

La plupart des groupes de jeux se spécialisent dans une thématique: en ce moment par exemple, les groupes de jeux en forêt et les groupes à la ferme ont particulièrement la cote. On trouve aussi des groupes de jeux orientés vers la pédagogie thérapeutique et inclusive, qui s’adressent à des enfants aux besoins spécifiques en matière d’éveil et de prise en charge. En cas de doute sur un groupe de jeu précis pour savoir s’il convient à l’enfant, on peut demander à faire des heures à l’essai.
 
Une fois que les parents ont trouvé le groupe de jeu idéal pour leur enfant, le coup d’envoi est lancé. Les tout-petits peuvent alors jouer librement dans une pièce sécurisée et commencer à faire leurs premières expériences marquantes avec leurs congénères, qu’ils retrouveront chaque semaine. Ils peuvent ainsi nouer de premières amitiés, voire même former une première bande de copains qu’ils retrouveront peut-être au jardin d’enfants. Mais tout cela a lieu sans programme ni obligation. Ce qui est sûr, c’est que dans un groupe de jeu, l’enfant va apprendre certaines choses, de ses camarades comme des animatrices. Parallèlement au jeu libre proprement dit, celles-ci proposent des activités où elles guident les bambins. Jeux en cercle, jeux de doigts, bricolages et coloriages sont au top du palmarès. Après la phase initiale d’acclimatation, les parents se retirent progressivement. Cela permet aux enfants de passer quelques heures sans papa ni maman, une manière idéale de les préparer au jardin d’enfants.
 
Les parents profitent eux aussi de ces structures de jeux. En contact avec l’animatrice, ils peuvent parler de leurs incertitudes en matière d’éducation ou bien du développement de leurs enfants en se sentant écoutés. Les échanges sur des sujets pédagogiques, parfois avec d’autres parents, sont souvent utiles. Enfin, on ne doit pas sous-estimer l’importance de cette courte pause dans un quotidien parental souvent stressant.

Des groupes dans la région

La Fédération suisse des responsables de groupes de jeux décerne un label de qualité aux groupes de jeux et publie sur son site www.spielgruppe.ch (en allemand) une liste des groupes indexée par code postal.

Photo: Getty Images

Voici de quoi rendre votre bébé heureux

À ne pas
manquer