Conseil pour bébé

Le temps de l’école: réussir son entrée à l’école enfantine

L’école enfantine – c’est pour bientôt. Découvrez ici des informations utiles sur l’entrée à l’école enfantine et ce qui attend votre enfant ainsi que des conseils pour une rentrée réussie et dans la bonne humeur.

Informations utiles

Informations utiles

L’essentiel en bref:

  • Un enfant doit remplir certaines conditions avant d’entrer à l’école enfantine.
  • L’école enfantine redéfinit la routine quotidienne. L’entrée à l’école s’accompagne de changements pratiques.
  • Chaque enfant vit le changement différemment.

 

À l’approche des quatre ans commence une toute nouvelle étape dans la vie des enfants en Suisse: l’entrée à l’école enfantine. C’est le début d’une période passionnante: les premiers pas vers l’autonomie et la première grande séparation avec les parents. Le passage à l’école enfantine représente souvent un véritable défi, aussi bien pour les enfants que pour les parents. L’entrée à l’école soumet l'enfant à un nouveau rythme, avec des journées désormais plus structurées.

L’école enfantine apporte une nouvelle structure et de nouvelles amitiés

Les projets et les vacances, fixés par le canton et la commune, rythment le déroulement des mois. Mais, cette nouvelle aventure est aussi ponctuée de hauts et de bas sur le plan émotionnel. D’un côté, de nombreux parents se réjouissent que leur bambin soit assez grand et suffisamment autonome pour aller à l’école enfantine;  de l’autre, ils doivent aussi apprendre à lâcher un peu de lest.

Pour certains parents, cette nouvelle étape dans la vie de leur bout de chou s’accompagne d’une certaine nostalgie. Leur bambin n’est plus un petit enfant, mais une grande fille ou un grand garçon qui va à l’école. Ils doivent aussi accepter le fait que de nouvelles personnes de référence vont influencer leur enfant et que celui-ci va désormais passer plus de temps avec ses premiers copains ou même sa maîtresse.

La première année d’école enfantine: la première fois sans papa et maman

L’enfant aussi fait de nouvelles expériences, y compris sur le plan émotionnel. L’expérience la plus marquante est naturellement la séparation des parents et, dans certains cas, de la crèche. L’enfant doit s’intégrer dans un groupe plus large, s’habituer à une nouvelle personne de référence, qui n’est pas seulement là pour lui, mais aussi pour les autres enfants. Il doit établir des relations avec les autres enfants et respecter ses petits camarades. Il doit apprendre de nouvelles règles et s’habituer à un nouveau rythme, différent de celui de la maison.

Trouver sa place dans un environnement inconnu, délaisser la sécurité de son univers, et tout ça, sans la présence de papa ni de maman. Cela représente un grand bouleversement pour la plupart des enfants.

Phase d’adaptation: laissez du temps à votre enfant

Chaque enfant fait face à ces changements, différemment et à son rythme. Si certains accueillent la nouveauté avec joie et spontanéité et n’ont aucun mal à se faire de nouveaux «petits copains et copines», d’autres, plus craintifs, restent timidement dans leur coin. Il peut s’écouler plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant que l’enfant ne trouve sa place et se sente à l’aise avec ses nouveaux camarades de classe.

Mon enfant a besoin de plus de temps

Que faire si un enfant n’est pas prêt pour l’école enfantine? En Suisse, il s'écoule au moins six mois entre la date d'inscription à l’école enfantine et le quatrième anniversaire de l'enfant. Une période pendant laquelle celui-ci peut encore beaucoup changer. Par conséquent, les parents ne savent pas toujours si c’est le bon moment pour mettre leur bambin à l’école. Si vous estimez que votre bout de chou n’est pas tout à fait prêt à entrer à l’école, il convient de vous renseigner sur les règles en vigueur dans votre 
canton au cas où vous décideriez d’attendre l’année suivante pour 
l’envoyer à l’école. Il peut aussi être utile d’en discuter et d’échanger avec d’autres personnes qui s’occupent de votre bambin (personnel de la crèche, nounou, grands-parents). Votre pédiatre peut également vous donner un avis professionnel.

Préparer son enfant à l’entrée à l’école enfantine

Que votre enfant entre à l’école l’année de ses quatre ans ou l’année suivante, certains préparatifs peuvent l’aider à réussir son entrée à l’école. Les enfants de trois à quatre ans ont besoin d’être occupés et stimulés. Ils ont soif de découvertes et sont avides d’activités. Il est donc important de les laisser jouer librement, et ce, peut-être ailleurs qu’à la place de jeux. Si votre bambin ne va pas encore à la crèche, vous trouverez peut-être un groupe de jeu ou une activité à laquelle il pourrait participer. Il apprendra ainsi à interagir avec d'autres enfants ainsi qu’à enrichir et élargir sa perception du monde. Encouragez votre enfant autant que possible.

Comment savoir si mon enfant est prêt pour l’école enfantine

Un enfant doit remplir certaines conditions et avoir un certain niveau de développement avant d’entrer à l’école, même si l’on ne vise pas la perfection. Cependant, il doit être clair que l'enfant est prêt à devenir autonome avec l'aide de la maîtresse. Cela implique:

  • Pouvoir être séparé de sa maman ou de son papa pendant au moins quatre heures.
  • Ne plus avoir besoin de couches et savoir aller aux toilettes tout seul.
  • Savoir attendre son tour.
  • Être capable de rester assis sans bouger pendant au moins dix à quinze minutes.
  • Motricité globale: escalader, monter des escaliers, etc.
  • Motricité fine: tenir des ciseaux, coller, bricoler, colorier, peindre.
  • Effectuer de petits travaux.
  • Être soigneux avec les jouets et avec le matériel de bricolage.
  • Ranger sans opposer trop de résistance.
  • Savoir enfiler et enlever sa veste et ses chaussures tout seul.
  • Pouvoir se concentrer sur une activité pendant un certain temps.
  • Écouter en silence.
  • Respecter les règles et les limites.
  • Respecter les autres enfants.

Des jeux adaptés à l’âge des enfants

Photo: Getty Images

Voici de quoi rendre votre bébé heureux

À ne pas
manquer