Grossesse

Sport et mouvement durant la grossesse

Même enceintes, les femmes actives qui faisaient régulièrement du sport avant leur grossesse souhaitent pouvoir continuer à s’entraîner. Nous vous expliquons ci-dessous les règles à respecter pour faire du sport en toute quiétude durant la grossesse.

En fait, l’activité physique et le sport durant la grossesse ne sont pas malsains pour vous et votre bébé, bien au contraire. La gymnastique prénatale et un peu de sport stimulent la circulation sanguine et atténuent les douleurs physiques. Par ailleurs, l’activité physique met de bonne humeur et ne demande pas de gros efforts. Déterminez avec votre médecin quelle discipline sportive et quelle intensité d’entraînement sont recommandables pour vous.

Sport durant la grossesse

Faire du sport durant la grossesse: s’entraîner à deux

Selon une étude, lorsque vous courez tranquillement une heure en forêt ou que vous faites des longueurs à la piscine, votre pouls augmente tout comme celui de votre bébé. Le fœtus participe donc à l’entraînement et son pouls augmente à 160 battements environ par minute (quand sa mère est au repos, il est de 140 battements par minute).

Quels sont les sports recommandés durant la grossesse?

Les sports d’endurance tels que la marche, la course à pied, le vélo et la natation ou la musculation légère comme le yoga ou le Pilates sont les sports les mieux adaptés. Votre médecin vous conseillera peut-être de cibler l’entraînement sur les muscles du ventre et du plancher pelvien pendant, et surtout après la grossesse. À partir de la 20e semaine de grossesse, il est toutefois recommandé de renoncer à entraîner le muscle droit de l’abdomen. En revanche, si la grossesse se déroule normalement, la future maman peut exercer ses muscles abdominaux transverses et obliques jusqu’à la fin de la grossesse.

La gymnastique prénatale ou après la grossesse, la gymnastique postnatale permet d’apprendre des exercices pour l’entraînement efficace du plancher pelvien. L’Ecole club Migros propose un large choix de cours de sport durant la grossesse.

Quels sont les sports à éviter?

Durant la grossesse, il faudrait renoncer aux sports à risques comme l’équitation, le ski, le roller ainsi que les sports de combat. En effet, le risque de blesser le bébé lors d’une chute est trop élevé. Les sports pratiqués au soleil ou lors de grandes chaleur sont aussi à éviter. En été, exercez une activité sportive plutôt en début de matinée ou en fin de journée lorsqu’il fait plus frais.

Qu’en est-il de l’intensité des séances de sport durant la grossesse

L’activité physique et le sport durant la grossesse vous font du bien à vous et votre bébé. Des études montrent que même un entraînement intensif n’a pas d’influence négative sur l’enfant ou le bon déroulement de la grossesse. Si jusqu’ici vous n’étiez pas une grande sportive, il vaut mieux commencer par un entraînement léger. Ne dépassez pas vos limites, réduisez l’intensité, faites une pause ou arrêtez dès que vous êtes fatiguée ou que vous ne vous sentez pas bien.

Assurez-vous, avec un pulsomètre, que vous ne dépassiez pas vos limites durant vos séances de sport. Les jeunes femmes en bonne santé et enceintes peuvent solliciter davantage leur muscle cardiaque que les plus âgées. On peut se baser sur une fréquence cardiaque de 125 à 155 battements par minute. Toutefois, votre propre perception de l’effort et votre bien-être sont plus importants que la fréquence cardiaque. 

Faire du sport durant la grossesse: nos conseils

  • Faites régulièrement du sport durant votre grossesse. Un rythme bihebdomadaire est idéal pour se sentir en forme aussi enceinte et rester en bonne santé.
  • Buvez beaucoup d’eau pendant et après une activité sportive.
  • Portez un pulsomètre ou faites attention que le rythme de votre pouls ne soit pas trop élevé.
  • Ne dépassez pas vos limites. Une surchauffe corporelle peut endommager la santé du bébé.
  • Après l’effort, offrez-vous une journée de repos.
  • Prenez soin de vos articulations: les tendons et ligaments sont moins fermes et les articulations sont plus instables durant la grossesse, le risque de blessure est donc accru.
  • En cas de grossesse à risque, discutez au préalable avec votre gynécologue de la discipline sportive que vous souhaitez exercer et de l’intensité des séances. 

Les femmes sportives accouchent généralement plus facilement et s’en remettent aussi plus rapidement. Par ailleurs, le sport atténue les maux de grossesse typiques comme le mal de dos ou la rétention d’eau et minimise le risque de développer un diabète de grossesse. Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, il vaut la peine de faire du sport durant la grossesse. Commencez à bouger aujourd’hui, n’attendez pas demain!

Photo: Getty Images

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil