Grossesse

Préparation à l’accouchement

La douleur qui accompagne un accouchement ne peut être entièrement évitée. Un bon cours de préparation à l’accouchement permet à la future mère de mieux la gérer et de se faire, pourquoi pas, de nouvelles amies.

Après consultation de votre gynécologue, vous pouvez commencer un cours de préparation à l’accouchement entre la 20e et la 24e semaine de grossesse. La plupart de ces cours comportent 8 à 12 séances de 90 minutes. De nombreux futurs parents apprécient ce type de soutien durant la grossesse. Ces cours prévoient généralement les éléments suivants:

  • détente et exercices physiques
  • apprentissage de la respiration
  • éléments constitutifs d’un accouchement
  • entretiens et information

Renseignez-vous auprès de votre gynécologue sur les cours dans votre région. Vos amis ou des parents ayant déjà des enfants peuvent peut-être vous recommander un cours. En général, la caisse-maladie participe à un cours de préparation à l’accouchement à hauteur de 100 francs lorsqu’il est dispensé par une sage-femme.

Avec ou sans partenaire

Quel cours me convient-il? Y vais-je seule ou avec mon partenaire? Répondez à ces questions sincèrement pour savoir si vous avez envie qu’il vous accompagne. La plupart des femmes sont plus détendues, moins bloquées et plus concentrées en l’absence de leur partenaire et des partenaires des autres femmes. Parlez-en avec lui. Quelle forme de préparation à l’accouchement lui convient? Ce n’est qu’ainsi que vous trouverez le cours adapté, pour vous et pour votre partenaire.

Alternatives

Le yoga pour femmes enceintes connaît aussi une popularité croissante et partage beaucoup de points avec un cours de préparation à l’accouchement. Les femmes enceintes apprennent à se détendre, à exercer leur corps et à respirer correctement. L’instructrice enseigne aux participantes des techniques de méditation simples pour rétablir l’harmonie intérieure. Le yoga pour futures mères insiste moins sur l’attitude extérieure qu’intérieure. Celle-ci est renforcée et développée. Pendant l’accouchement, la femme peut alors recourir à cette paix intérieure. L’acupuncture, le shiatsu et le tai chi sont également des moyens de se préparer à l’accouchement, en complément au yoga. Quelle que soit la méthode choisie, réjouissez-vous de consacrer ces moments à vous et à votre bébé. Et qui sait? Vous nouerez peut-être de belles amitiés.

Préparation à l'accouchement

Photo: Getty Images

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil