Grossesse

Voici comment trouver le bon prénom pour votre enfant

A peine la grossesse est-elle attestée que débute déjà la recherche du prénom. Comment trouver le nom idéal pour votre enfant? Nous vous expliquons ci-dessous à quoi vous devez faire attention lors du choix du prénom.

Le choix du prénom n’est pas anodin, car comme le dit le proverbe latin nomen est omen (le nom est présage). Parmi tous les noms qui existent, pas facile de trouver le bon.

Grâce aux conseils suivants, vous parviendrez certainement à y voir plus clair. Et si vous souhaitez savoir quels prénoms sont pour l’instant en tête de liste en Suisse, rendez-vous sur le site de l’Office fédéral de la statistique.

9 conseils pour trouver le prénom parfait

1) Dressez une liste

On oublie les jolis prénoms plus vite que l’on ne pense. C’est pourquoi il est utile de faire appel au papier et au crayon: à chaque fois que vous, ou votre partenaire, entendez ou lisez un prénom qui vous plaît, ajoutez-le à la liste.

2) Pensez au diminutif

Même si vous n’avez pas l’intention d’utiliser un diminutif, les futurs camarades de classe s’en chargeront et appelleront votre enfant par son surnom. Si vous n’aimez pas Isa ou Alex, ne baptisez surtout pas votre enfant Isabelle ou Alexandre!

Astuce: il est presque impossible de trouver un diminutif pour les noms d’une ou deux syllabes.

3) Accordez le prénom au nom de famille

Le prénom devrait bien se marier avec le nom de famille en ce qui concerne la consonance, la longueur et le type. Si le nom de famille est plutôt long, préférez un prénom court, et inversement. Lorsque le prénom et le nom de famille commencent par la même lettre, cela est perçu comme plus marquant par de nombreuses personnes.

Evitez les initiales qui ont une signification négative, car cela pourrait mener à de mauvaises blagues et à des moqueries. Exemple: William Chaves (WC) ou Patrick Dubois (PD).

4) Recherchez la signification du prénom

Tout prénom a une signification. Avant de choisir définitivement un nom, mieux vaut connaître cette dernière. Tristan est certes un joli prénom, mais souhaitez-vous vraiment que votre enfant soit associé à la tristesse? A ce compte-là, Rasmus (l’aimable) ou Ayana (belle fleur) ont des significations bien plus charmantes. Souhaitez-vous en savoir plus sur l’origine ou la signification d’un prénom? Alors, cliquez ici (en allemand).

5) Faites attention avec le nom de célébrités

Choisissez le nom d’une star uniquement s’il vous plaît vraiment. Ce n’est pas parce que vous êtes fan de Madonna ou de Jay Z que votre enfant appréciera plus tard de porter le nom de votre idole. De plus, il n’aimerait peut-être pas être comparé à Miley (Cyrus) ou à Elvis (Presley).

6) Tenez compte des différences culturelles

Si votre partenaire est originaire d’une autre culture que vous, il est important que le prénom puisse être prononcé dans les deux langues et que l’orthographe ne pose, si possible, aucun problème dans l’une ou l’autre langue. Cela évitera à votre enfant de toujours devoir épeler son nom.

7) Songez à la consonance du prénom

Prononcez le nom qui vous plaît à voix haute pour vous donner une idée de sa consonance. Vous pouvez aussi le crier lorsque vous vous trouvez dans un lieu isolé. Le prénom vous plaît-il encore? Alors, il s’agit sans doute du bon!

8) Trouvez une alternative en cas d’opinions divergentes

Si votre partenaire et vous-même ne parvenez pas à vous mettre d’accord sur un nom, vous pouvez donnez deux ou trois prénoms à votre enfant. A l’office de l’état civil, il faudra bien entendu s’accorder sur un ordre de préférence. Plus tard, votre enfant pourra cependant choisir le prénom qui lui conviendra le plus.

9) Vérifiez si le prénom choisi est autorisé

Aux Etats-Unis, tous les prénoms sont permis. En Suisse, la marge de manœuvre est grande. Néanmoins, il existe des prénoms qui violent les droits de la personnalité de l’enfant. Les règles suivantes sont à respecter:
 

  • Un prénom ne doit pas être ridicule, choquant ou injurieux.
  • Les noms de races animales, les chiffres, les termes techniques ou les symboles sont interdits.
  • Sont aussi prohibés les noms de marques, les titres de noblesse, les noms de lieux ou de villes et les noms de famille.
  • Les prénoms qui ont une signification ou une allusion sexuelle ne sont pas acceptés.
  • Sont également rejetés du registre des naissances les surnoms tels que Ruedi (Rudolf), etc. Par contre, les diminutifs tels que Max et Alex sont autorisés.
  • Pour finir, le prénom doit permettre de définir le genre de l’enfant.

Encore un détail: si les parents ne sont pas mariés, c’est à la mère qu’appartient le choix du prénom.

Photo: Getty Images

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil