Équipement de bébé

Dans son transat, bébé prend part à vos activités

Informations utiles

Un transat pour bébé est un accessoire pratique au quotidien. Votre bambin s’y trouvera en sécurité lorsque vous prenez une douche ou que vous cuisinez. Toutefois, cela ne veut pas dire que vous devez le laisser trop longtemps sans surveillance.

À partir de quel âge peut-on mettre un enfant dans un transat?

Un transat n’est autre qu’un siège aplati et rembourré monté sur un support stable. Votre bébé doit y être installé en position semi-allongée. La plupart des modèles peuvent être utilisés dès les tout premiers jours et conviennent aux enfants jusqu’à l’âge de six mois ou pesant jusqu’à neuf kilos. De nombreux bébés sont capables ensuite de s’assoir tout seuls et n’ont plus besoin de transat. Le siège de certains modèles s’adapte à la taille des nouveau-nés alors que chez d’autres, la position peut être modifiée pour accueillir des enfants plus grands. Prenez ces détails en considération lorsque vous achèterez un transat.

Transat ou balancelle?

Certains transats bougent en fonction des mouvements de votre bébé ou si vous le bercez doucement. D’autres vibrent sur simple pression d’un bouton et jouent de la musique. Dans ce cas, vous devrez ajouter les piles au prix d’achat. En principe, les transats sophistiqués sont plus lourds que les modèles plus simples. Vous trouverez également des balancelles pour bébé sur le marché. L’inconvénient: elles sont plus lourdes que les transats et ont besoin de piles. L’avantage: votre bambin sera bercé automatiquement, sans que vous n’ayez à interrompre votre activité pour le faire. Certains transats et balancelles sont dotés d’accessoires pour divertir bébé. Un arceau de jeu amovible avec toutes sortes de figurines sera le bienvenu et fera la joie de votre petit explorateur. Vous économiserez de l’argent et de la place en achetant un arceau amovible que vous pourrez aussi installer sur le tapis d’éveil ou sur le berceau.

Utiliser le transat avec parcimonie

En dépit du fait qu’il soit pratique pour vous et votre bébé, le transat n’est pas une baby-sitter. Nul doute que vous ne devez pas vous sentir coupable de laisser votre enfant dans le transat, le temps de vous laver les cheveux. De plus, rien ne lui arrivera si vous le placez dans son transat, à bonne distance de la cuisinière, lorsque vous préparez le repas. Sachez toutefois que les mouvements de bébé sont restreints dans le transat et que sa position assise n’y est pas idéale. Pour pouvoir s’épanouir physiquement, il est essentiel que bébé puisse renforcer sa musculature et découvrir son environnement, couché dans un berceau ou en jouant sur le tapis d’éveil. En outre, il doit être couché de temps en temps sur le ventre pour entraîner les muscles de son cou et de son dos. En principe, il ne devrait s’asseoir, même avec un soutien, que lorsqu’il en a vraiment la force. Aussi, pour écarter tout risque de mauvaise posture, ne laissez votre bébé que quelques minutes dans le transat ou la balancelle. Évitez qu’il ne s’y endorme, ainsi que de déposer le transat sur une table ou une chaise.

Photo: Getty Images

Certains produits de l'assortiment de Migros:

Voici de quoi rendre votre bébé heureux

Coucou