Grossesse

35e semaine de grossesse

Informations utiles

La grossesse est une aventure. Nous vous expliquons semaine après semaine l'évolution de votre corps et du bébé. Découvrez ici la 35e semaine de grossesse.

Conseils pour la 35e semaine de grossesse

Le cœur de votre bébé a déjà pris une forme pratiquement définitive. Toutefois, la circulation sanguine, sous sa forme achevée, ne commencera à fonctionner de manière entièrement autonome qu’après la naissance, lorsque la respiration pulmonaire sera active. Le système immunitaire, par contre, fonctionne déjà de manière totalement autonome. Il lui faudra pourtant encore un certain temps après la naissance pour former suffisamment d’anticorps qui le protègent efficacement des maladies. (436)

Conseil: Un souvenir de votre ventre de grossesse

Peut-être avez-vous déjà immortalisé vos contours extraordinaires lors d’une séance photo? Que diriez-vous de réaliser aussi vous-même un souvenir créatif? Un moulage de votre ventre grossissant constituera certainement une œuvre personnalisée qui vous rappellera avec émotion cette période exceptionnelle. Votre compagnon ou vos enfants, si vous en avez déjà, pourront aussi exercer leur fibre artistique. Il existe, dans le commerce, des kits de moulage complets ventre de grossesse. Surtout, appliquez la crème incluse sur votre ventre, vos seins, éventuellement aussi sur vos épaules et vos cuisses, et le masque de plâtre se détachera ensuite beaucoup plus facilement. Demandez à votre partenaire de vous aider: à deux c’est beaucoup plus facile. Répartissez ensuite les bandes de plâtre sur vos rondeurs et laissez reposer le tout trente minutes. Donnez libre cours à votre imagination et décorez votre moulage de couleurs joyeuses en utilisant une peinture non toxique. Il vous évoquera de jolie manière tout le bonheur de votre grossesse.

Avez-vous l’impression d’être enceinte depuis une éternité? Votre bébé occupe maintenant pratiquement tout l’espace disponible dans votre ventre. La forte tension à laquelle votre peau est soumise occasionne peut-être parfois des démangeaisons. Les fausses contractions, ou contractions de grossesse, aident le bébé à engager sa tête dans le petit bassin. Il se met, pour ainsi dire, dans le «starting-bloc» et se positionne pour la naissance. Les petits soucis de grossesse pourraient s’amplifier ces prochaines semaines. Votre visage, vos mains et surtout vos chevilles et vos pieds risquent de gonfler. Si vos seins s’alourdissent, n’hésitez pas à porter un soutien-gorge de grossesse aussi la nuit, cela pourrait vous soulager.

Conseil: Pensez au grand frère ou à la grande sœur

Si vous avez déjà un jeune enfant, cette période pourra être très excitante pour lui aussi.  Impliquez-le dans l’aventure tout en faisant preuve de beaucoup de compréhension et de sensibilité à son égard. Faites participer votre aîné aux préparatifs de l’accouchement et partagez votre joie avec lui. De ce fait, il sera moins facilement jaloux et ne se sentira pas négligé. Il pourrait vous aider à choisir la décoration de la chambre du bébé, ou peut-être lui chercher un nom avec vous. Montrez-lui les clichés de l’écographie en lui expliquant comment il grandit. Il pourra les comparer aux photos de sa propre échographie ou de ses première semaines. Dites-lui les avantages dont il jouit en tant qu’aîné car il peut, par exemple, déjà aller à l’école enfantine. Il serait bien qu’il puisse développer une relation avec le nouveau-né dès la naissance et là, le soutien des parents est essentiel. Prévoyez aussi pour votre «grand bout d’chou» un nouveau jouet dans votre valise d’hôpital. Vous pourrez lui donner ce cadeau «de la part du bébé» lorsqu’il sera né.

Que faire en cas d’accouchement précipité?

Craignez-vous de ne pas reconnaître les premières contractions et de devoir accoucher dans la voiture ou dans le taxi? Rien d’étonnant à cela! Par contre, il est extrêmement rare que cela arrive vraiment! Les femmes qui accouchent pour la première fois ne vivent pratiquement jamais d’accouchement précipité. Celui-ci se déroule généralement sans grandes complications.

Que faire, si vous ressentez une envie de pousser avant d’avoir atteint la maternité? 

Il faudrait essayer de ne pas y céder, dans la mesure du possible. Haletez ou expirez comme si vous vouliez éteindre une bougie, Vous pourrez peut-être gagner de précieuses minutes. Évitez toutefois de presser vos jambes l’une contre l’autre, ce ne serait pas bon pour votre enfant. Si l’envie de pousser devient trop forte pour y résister, il vous faut l’accepter. Tentez quand même d’éviter de pousser encore davantage pour économiser vos forces et amoindrir la pression sur la filière pelvienne. L’enfant est en train de naître lorsque vous ressentez une douleur perçante ou brûlante due à la dilatation du vagin. Il est alors important de haleter ou d’expirer à nouveau afin que le périnée puisse se dilater. Finalement, la tête de l’enfant sera expulsée par une contraction et son corps par la contraction suivante. 
Après l’accouchement, il faut mettre votre bébé bien au chaud. Le mieux, c’est de le tenir sur vous, au contact direct de votre peau. Couvrez-vous; en cas d’urgence, un pull ou un manteau feront aussi l’affaire. Ne coupez pas le cordon ombilical. 

Appeler l’hôpital

Si votre nouveau-né recherche votre téton, c’est bon signe: cela stimulera les prochaines contractions qui permettront d’expulser le placenta. Mais, dans l’intervalle, vous devriez être arrivée à l’hôpital, à moins que l'ambulance ne soit déjà chez vous.

Nos recommandations de produits:

Photo: Getty Images

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil