Grossesse

29e semaine de grossesse

La grossesse est une aventure. Nous vous expliquons semaine après semaine l'évolution de votre corps et du bébé. Découvrez ici la 29e semaine de grossesse.

Conseils pour la 29e semaine de grossesse

Les poumons de votre bébé sont maintenant très bien développés. Sa tête est peut-être déjà recouverte d’un épais duvet. Son cerveau poursuit son développement, et sa mémoire commence à fonctionner. Il commence également à réguler lui-même sa température corporelle. De plus, le placenta lui fournit d’importants anticorps qui renforcent son système immunitaire. Après la naissance, cette fonction sera reprise par le lait maternel.

Bon à savoir: quand votre bébé va-t-il se retourner en position fœtale?

90% des bébés naissent la tête la première. La plupart d’entre eux se tournent au cours du 7e ou du 8e mois - c’est-à-dire que leur tête vient se loger dans le bassin de la maman - ils ont alors adopté la position définitive pour la naissance, la position fœtale. Vous ressentirez une forte pression exercée par la tête du bébé sur votre vessie, ainsi que les coups de pieds qu’il vous donne dans les côtes.

Si vous avez déjà eu des enfants, il se peut que votre bébé se retourne un peu plus tard. En effet, votre utérus est déjà quelque peu distendu par la grossesse précédente. Dans ce cas, les bébés suivants ont un peu plus de place que le tout premier.

A la 33e SG, seuls environ 10% des bébés se présentent en siège (les fesses les premières). Cette position n’est pas idéale du point de vue médical. En effet, du point de vue de l’accouchement, il est préférable que la partie la plus dure (la tête de l’enfant) sorte en premier.

Cependant, jusqu’à la 36e SG, il est encore possible que votre enfant se retourne de manière spontanée! Moins de 3% des enfants naissent en siège - c’est-à-dire que les fesses se présentent en premier. Dans ce cas, le médecin tentera peut-être une VME (version par manipulation externe) pour tourner votre bébé et - avec un peu de chance - votre bébé restera la tête en bas jusqu’à l’accouchement.

Si le bébé n’est pas en position fœtale à la 38e SG, votre gynécologue envisagera éventuellement une césarienne.

Votre ventre est de plus en plus proéminent. La partie supérieure de votre utérus se situe désormais trois doigts au-dessus de votre nombril. Par sa taille, il comprime les autres organes de votre ventre.

Peut-être ressentez-vous de plus en plus souvent des «fausses» contractions. L’incontinence urinaire est alors également un sujet d’actualité puisque votre vessie est comprimée.

Vos chevilles gonflent davantage en raison de la rétention d’eau. Et ce d’autant plus si vous travaillez encore et que vous êtes souvent en position debout. Le soir, les jambes deviennent lourdes et un peu plus grosses. Et votre gros ventre vous gêne de plus en plus pour vous endormir...

Conseils: Faire l’amour jusqu’à la naissance - est-ce possible?

En général, vers la fin de la grossesse, votre liberté de mouvement est quelque peu restreinte à cause de votre ventre. De plus, vous êtes probablement fatiguée. Les relations sexuelles sont toujours possibles, mais peut-être moins agréables en raison de votre léger «handicap». En principe, vous pouvez continuer à faire l’amour jusqu’à l’accouchement. Mais en réalité, peu de couples le font, par peur des complications. 

Les relations sexuelles en fin de grossesse peuvent-elle provoquer un accouchement prématuré?

Non. Les médecins se sont longuement penchés sur cette question. Chez une femme en bonne santé, l’activité sexuelle ne présente aucun risque accru d’accouchement prématuré. Juste avant la naissance, l’orgasme de la femme, la stimulation des mamelons et le sperme peuvent effectivement provoquer des contractions. Soyez donc attentive aux signaux de votre corps et renseignez-vous auprès de votre médecin. En cas de problèmes de santé, il faudrait éventuellement renoncer aux relations sexuelles.

Les exercices du plancher pelvien - le remède miracle contre l’incontinence

Les faiblesses urinaires et l’incontinence, c’est-à-dire des pertes involontaires d’urine, sont un sujet tabou dont personne ne parle volontiers. Pourtant, après l’accouchement, les jeunes mères doivent y faire face.

Maintenant déjà, vous pouvez y remédier en pratiquant des exercices pelviens. Jusqu’à une heure avant les exercices, il est conseillé de ne pas manger ni boire pour calmer les intestins.

Adoptez une position confortable - sur le dos, à quatre pattes ou accroupie, par exemple - et contractez vos muscles pelviens en imaginant que vous essayez de retenir un jet urinaire. Contractez et relâchez vos muscles en alternance pendant cinq secondes et répétez cet exercice dix fois. Changez de position et contractez vos muscles plus fortement pendant deux secondes. Pour finir, contractez vos muscles le plus possible. Faites une nouvelle fois ces exercices mais dans l’ordre inverse. Répétez toute la procédure deux fois de suite. 

Pour toutes les activités où vous êtes normalement assise - quand vous téléphonez, regardez la télévision ou lisez, par exemple -, nous vous recommandons de vous mettre désormais en position accroupie. Cela permet de détendre et d’assouplir la région pelvienne et les tissus autour du vagin. En augmentant chaque jour un peu, vous pourrez rester dans cette position environ cinq minutes par jour, mais uniquement si elle est confortable pour vous!

Ce qui sera maintenant tout particulièrement contrôlé lors des examens prénataux

Les contrôles prénataux vont permettre de vérifier la position du bébé, ainsi que le bon fonctionnement et la position du placenta. Si l’enfant est plus petit que prévu, ou si le placenta ne fonctionne pas parfaitement, la grossesse sera davantage surveillée et l’accouchement pourrait être provoqué prématurément. Si votre bébé se présente en siège, il peut encore se retourner. 

Nos recommandations de produits:

Photo: Getty Images

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil