Grossesse

11e semaine de grossesse

Informations utiles

Une bonne nouvelle: à dater de cette semaine, le risque de fausse couche diminue rapidement. Découvrez-en plus sur le développement de votre enfant durant la 11e semaine de grossesse.

Le cerveau et le système nerveux poursuivent leur développement. Les deux parties du cerveau commencent à se différencier tandis que les cellules nerveuses communiquent petit à petit entre elles. La cage thoracique s’est maintenant fermée, protégeant le cœur minuscule du bébé. Les ongles se mettent à pousser au bout de ses doigts minuscules. La peau n’est désormais plus aussi translucide, les couches de l’épiderme se faisant plus nombreuses. Dès ce moment, le risque de fausse couche diminue rapidement.

Conseil: de quoi devez-vous tenir compte en cas de maladie ou de vaccination?

Plusieurs maladies infectieuses, comme les maladies typiques de la petite enfance, peuvent s’avérer dangereuses pour l’enfant à naître. Dans le même temps, tous les vaccins permettant de se protéger ne sont pas sans danger pour le bébé, particulièrement durant les trois premiers mois de la grossesse.

Si un enfant de votre entourage a la rougeole, les oreillons, la rubéole ou la varicelle, prenez contact avec votre médecin sans tarder. De manière générale, seules les vaccinations particulièrement urgentes devraient être effectuées durant la grossesse. Les vaccins contre le tétanos, la grippe, la poliomyélite et l’hépatite (A et B) sont en revanche inoffensifs pour la femme enceinte et en partie aussi recommandés. Il vaut toutefois mieux éviter de se faire vacciner durant les trois premiers mois de grossesse.

Si votre ventre passe encore inaperçu, il n’est pas impossible que vous trouviez votre pantalon trop serré. Vos seins ont également pris de l’ampleur. Votre utérus gagne en volume et appuie sur votre vessie. Plus la grossesse avance et plus la digestion devient difficile. Elle prend plus de temps et l’intestin devient moins souple. Il se peut également que vous ayez plus soif que d’habitude. Votre volume sanguin ne cesse en effet de s’accroître, et il aura doublé à la fin de la grossesse. En revanche, si vous aviez tendance à avoir toujours froid aux mains et aux pieds, vos extrémités sont maintenant toujours bien irriguées.

Conseils: préparez vos seins à l’allaitement

  • Portez un soutien-gorge plus grand (si possible en coton), offrant un bon soutien afin d’éviter les tensions excessives dans les tissus cutanés de la poitrine. Certains médecins recommandent les soutiens-gorge conçus pour le sport ou sans armatures, pour ne pas entraver l’évolution normale de la poitrine et éviter de comprimer les canaux lactifères. Le choix est immense. Vous trouverez certainement un modèle qui vous convient. 
  • Douchez vos seins à l’eau froide pour stimuler la circulation sanguine. 
  • Il arrive chez certaines femmes qu’un peu de colostrum s’écoule de temps à autre des seins pendant la grossesse. Utilisez-le comme une crème pour masser votre poitrine. C’est un produit de soin idéal! 
  • La lavande a un effet délassant et apaisant en cas de tensions dans la poitrine. Un bain chaud ou des enveloppements chauds à la lavande peuvent faire un bien fou, tout comme un massage à l’huile de lavande.

Que faire en cas de pertes importantes:

Si vous avez des pertes importantes durant la grossesse, ne vous inquiétez pas, il s’agit d’un phénomène normal.

  • Faites votre toilette intime avec de l’eau uniquement. 
  • Renoncez à l’utilisation de produits cosmétiques ou de sprays intimes. 
  • En buvant suffisamment chaque jour, soit au moins deux litres, vous contribuez à éliminer les bactéries.

A partir de la 11e semaine de grossesse, un prélèvement d’une petite quantité de liquide amniotique par voie transabdominale, au moyen d’une longue aiguille fine, peut être effectué à l’aide de l’échographie. On estime à 100% la probabilité de dépister une anomalie chromosomique ou d’éventuels troubles du métabolisme par ce test. Quant au risque de perdre l’enfant avec cette méthode invasive, il se monte à environ 0,5%.
 
Les personnes qui ne veulent courir aucun risque, peuvent se soumettre, depuis 2012, à un test sanguin prénatal.

Nos recommandations de produits:

Photo: Getty Images

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil