Grossesse

Les insomnies durant la grossesse

Le coupable? La progestérone: cette hormone fait somnoler les femmes enceintes durant la journée et les empêche de dormir la nuit. Quelles sont les solutions? Nous vous les dévoilons.

Pendant le premier trimestre de grossesse, vous êtes souvent fatiguée, et votre corps réclame à corps et à cri une sieste au beau milieu de la journée. C’est en ce moment que votre corps effectue le plus gros du travail pour que votre bébé puisse se développer. De plus, il doit faire face à un changement hormonal. Durant cette période, si vous en avez la possibilité, octroyez-vous une petite sieste à midi.

Au cours du deuxième trimestre, l’énergie réapparaît généralement: le corps s’est gentiment habitué à cette transformation. Seulement voilà: plus la grossesse avance, plus certaines femmes ont du mal à dormir.

La meilleure position pour dormir durant la grossesse

A un stade avancé de la grossesse, il vaut mieux dormir sur le côté gauche pour que le sang et les substances nutritives arrivent bien au placenta. En effet, c’est de cette manière que la «veine cave» (une grande veine qui circule le long du côté droit de la colonne vertébrale) est le moins entravée.

Et pour que vous dormiez au mieux, il est conseillé de bâtir un petit «nid» avec des coussins: un pour soutenir votre dos, un autre sous votre ventre et le troisième entre les jambes. Si vous avez déjà un coussin d’allaitement, n’hésitez pas à vous en servir.

Et si rien n’y fait, essayez les astuces qui suivent.

Ces 6 conseils peuvent aider en cas de troubles du sommeil:

1) Buvez un chocolat chaud

Le chocolat chaud peut parfois faire des miracles: le cacao recèle en effet du tryptophane, un acide aminé qui favorise la sécrétion de sérotonine. Cette hormone du bonheur contrôle quant à elle la formation de l’hormone du sommeil, appelée mélatonine. Encore mieux: le lait contient lui aussi du tryptophane. Ainsi, si vous faites fondre 25 grammes de chocolat noir dans une tasse de lait, vous pouvez espérer un double effet.

2) Prenez un bain chaud

Un bain chaud avant d’aller se coucher peut être particulièrement relaxant, surtout si vous y ajouter un peu d’huile de mélisse ou de lavande. Attention: durant la grossesse, il est conseillé de ne pas prendre des bains trop chauds ou trop longs.

3) Buvez une tisane

La racine de valériane, la fleur d’oranger ou encore la mélisse ont un effet apaisant. Buvez la tisane avant d’aller vous coucher ou durant la nuit si vous ne parvenez pas à vous endormir. Attention: certaines plantes sont déconseillées notamment durant le dernier trimestre de grossesse, car ingurgitées en grande quantité, elles peuvent déclencher des accouchements prématurés. Il s’agit entre autres du gingembre, de la sauge, de la verveine, du fenouil et de l’achillée.

4) Détendez-vous

Technique de respiration: couchez-vous sur le dos ou sur le côté (comme vous vous sentez le mieux) et pratiquez les exercices de respiration suivants: expirez lentement en comptant jusqu’à six. Puis, inspirer rapidement. Répétez ces deux étapes dix fois. Veillez à rentrer votre ventre lorsque vous inspirez et à ce qu’il ressorte quand vous expirez.

5) Entrez en contact avec votre bébé

Mettez-vous à l’aise et écoutez ce qui se passe à l’intérieur de votre ventre. A présent, vous pouvez vous imaginer ce que fait votre bébé ou encore à quoi il ressemble. Suivant la semaine de grossesse, vous pouvez peut-être déjà même le sentir? Caressez votre ventre. Et envoyez des pensées positives ou dites des mots pleins d’amour à votre bébé.

6) Yoga du sommeil

Couchez-vous au lit sur le dos et attrapez l’arrière de votre tête avec vos deux mains. Frottez doucement votre cou et votre gorge, puis laissez reposer vos bras le long de votre corps. Les paumes des mains doivent être orientées vers le haut.

Les jambes sont tendues, légèrement ouvertes et les pieds pointent vers l’extérieur. Fermez les yeux et concentrez-vous sur chacune des parties de votre corps, l’une après l’autre. Tentez à chaque fois de relaxer complètement la partie corporelle en question, imaginez-la chaude et lourde. Essayez de chasser immédiatement chaque pensée négative et concentrez-vous pour respirer calmement.

Imaginez-vous en train de descendre un escalier de 10 marches. A chaque marche, vous vous sentez plus apaisée. Sur la dernière marche, vous être complètement relaxée (si vous ne dormez pas déjà).

Photo: Getty Images

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil