Grossesse

Fringales: durant la grossesse, cédez voluptueusement à vos envies

Cornichons, tartelettes aux fraises et chocolat: les fringales des femmes enceintes sont légendaires. Mais pas de panique: grâce à des en-cas sains, vous contrerez délicieusement ces envies subites.

«Allez, sers-toi, tu dois manger pour deux!». Les femmes enceintes ont la vie dure. Comme si leurs envies de cordons-bleus bien gras, de millefeuilles tout collants et de concombres au vinaigre ne suffisaient pas, leur entourage les pousse à manger encore deux fois plus. Et pourtant, c’est précisément durant ces neuf mois qu’il faudrait accorder une attention toute particulière à son alimentation. Comme par hasard.

Conseils pour les fringales

Douce tentation: accueillez vos fringales avec sérénité

Durant la grossesse, le taux de glycémie diminue plus vite qu’en temps normal. Les envies de sucre sont donc quasiment inévitables. Mais si l’on cède, cela provoque une sécrétion accrue d’insuline, en d’autres termes: la fringale revient au galop. Pour canaliser vos envies de sucre durant la grossesse, penchez plutôt pour des fruits secs comme les abricots, les rondelles de pomme, les pruneaux, les raisins, les dattes ou les figues. Par la même occasion, vous vous éviterez inconfort et nausée. Ne soyez toutefois pas trop sévère avec vous-même: un petit morceau de chocolat, un biscuit ou une glace de temps à autre sont tout à fait autorisés.

Fibres alimentaires: pour que vos hormones digestives aient quelque chose à faire

En principe, durant la grossesse, vous devriez manger des aliments qui occupent plus longtemps vos hormones digestives. Les produits complets font partie de cette catégorie, tout comme les légumineuses, la salade et les légumes. Pour obtenir une alimentation plus riche en fibres, ajoutez-en simplement à ce que vous aimez particulièrement manger en temps normal: par exemple, des bananes et des noix dans votre muesli matinal, de la carotte râpée dans votre sandwich au fromage de midi et une salade pomme-fenouil pour accompagner la viande ou le poisson. Ainsi, vous vous épargnerez des kilos superflus.

Prise de poids: gardez un œil sur la balance

La grossesse est bien la seule période dans la vie d’une femme où elle se réjouit de voir son tour de taille augmenter et reste calme en voyant les kilos s’accumuler. Toutefois, il ne faudrait pas prendre plus de 20 kilos durant toute la grossesse. La règle suivante s’applique: les femmes minces sont censées prendre plus de poids (entre 12 et 18 kilos) que les femmes rondes ou en surpoids (entre 7 et 12 kilos). Vous en apprendrez davantage sur le sujet dans la rubrique «Poids durant la grossesse».

Comment les kilos se répartissent-ils?

Dès la première moitié de la grossesse, une femme prend en moyenne 7,5 kilos. Cela est notamment dû au développement de l’utérus, aux tissus glandulaires supplémentaires de la poitrine et à une quantité plus importante de sang, d’eau et de graisse. Plus la grossesse avance, plus le bébé prend lui aussi du poids: avec le placenta et le liquide amniotique cela représente environ 5 kg.

Acide folique: la vitamine de la grossesse

Lisez ici pourquoi un apport suffisant en acide folique est particulièrement important au cours des trois premiers mois de grossesse.

Photo: Getty Images

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil