Conseil pour bébé

Pour que l’apprentissage soit un jeu d’enfant: ces activités amusent les petits et favorisent leur développement

Le plus important pour les enfants est de jouer, et c’est très bien comme ça. Après tout, c’est en jouant que l’on apprend. Mais quels sont les jeux qui plaisent à votre enfant? Et quels sont ceux qui présentent des vertus pédagogiques particulièrement intéressantes? Nous avons les réponses.

Informations utiles

Informations utiles

L’essentiel en bref:

  • L’apprentissage passe par le jeu: sachez comment stimuler votre enfant de manière ludique. 
  • Les enfants de trois à quatre ans commencent à se tester en jouant.
  • Les camarades de jeu sont de plus en plus importants pour les enfants de trois ans et plus: les jeux de groupes deviennent utiles pour la socialisation.
  • Les jeux de rôle sont particulièrement intéressants sur le plan pédagogique.

Pour les enfants de trois à quatre ans, le jeu reste la principale activité de la journée. C’est très précieux, car cela leur permet d’apprendre et de développer de nouvelles aptitudes et modes de pensée. C’est ainsi que leur univers s’enrichit progressivement. De la même manière, leurs besoins et leur façon de jouer évoluent. Sans compter que pour les tout-petits et les enfants d’âge préscolaire, il est primordial de pouvoir jouer avec d’autres. Ils ont également besoin de plus d’autonomie: il est important que les adultes ne les surveillent pas en permanence. Les enfants ont le droit de se retrouver entre eux parfois.

Laisser le champ libre: les enfants deviennent créatifs en jouant

Il est important que les enfants puissent jouer librement: laissez-leur du temps et de l’espace. Il ne faut pas intervenir dans leurs jeux à cet âge-là. En revanche, rien ne vous empêche de leur donner des idées. Au final, les tout-petits doivent pouvoir jouer librement en fonction de leur humeur et de leurs envies. Il faut effectivement que les enfants d’âge préscolaire puisse se découvrir et tester leurs aptitudes. L’échec fait partie de leur processus d’apprentissage. Les parents ne devraient pas intervenir à la moindre audace. Tant que les risques restent raisonnables, les enfants doivent pouvoir faire leurs expériences.

Les petits savent faire preuve d’ingéniosité. En plus des jouets conventionnels, prévoyez de l’espace et du matériel pour qu’ils puissent expérimenter: carton, crayons, colle, papier, gobelets, morceaux de bois, laine, rouleaux de papier hygiénique, etc. Tôt ou tard, les bambins sauront en faire bon usage grâce à leur créativité. Vers l’âge de trois ans, ils adorent tester leur habileté. Désormais, ils arrivent à s’occuper tout seuls pendant un moment sans avoir besoin d’être stimulés.

Se glisser dans la peau d’un personnage ou s’intégrer dans un groupe

Maintenant, les enfants aiment jouer des rôles, par exemple en imitant les adultes ou en incarnant les personnages d’une histoire qu’ils ont entendue: un docteur, un footballeur, une vendeuse, une danseuse, une vétérinaire, une princesse, un chevalier, un policier... Les jeux des enfants autorisent toutes les fantaisies. Cela leur permet d’appréhender des perspectives différentes et de développer de l’empathie. Une malle remplie de déguisements et d’accessoires est idéale pour favoriser ce genre de jeux pédagogiques. Alors ne jetez plus vos vieux vêtements, sacs à main, parapluies, ceintures et chapeaux. Ils peuvent être recyclés en jouets.

Comme tous les enfants, ceux de trois à quatre ans doivent se dépenser suffisamment. Une approche ludique permet aussi de se défouler et de montrer ses aptitudes physiques. Dès l’âge de trois ans, de nombreux enfants aiment faire de la gym. Renseignez-vous sur les activités proposées. Il y a forcément de quoi faire dans votre région. Votre enfant aura plaisir à se dépenser, mais aussi à jouer avec de nouveaux camarades.

L’apprentissage de la vie: en groupe, c’est un jeu d’enfant

Toutes les occasions sont bonnes pour faire des jeux de groupe ou coopératifs. Ils ont un impact important sur le développement social des enfants. En jouant au sein d’un groupe, ils apprennent à interagir en tant qu’élément d’un ensemble plus grand. Les joueurs d’un même groupe poursuivent un objectif commun et doivent unir leurs forces. Chacun met son orgueil de côté le temps de la partie. Ce qui compte, c’est le collectif. Les jeux coopératifs favorisent également l’aptitude à communiquer des joueurs, de manière verbale et non verbale.

L’ennui, source de jeux fantastiques

Si votre enfant prétend s’ennuyer alors qu’il est entouré de jouets, laissez-le dire et n’intervenez pas tout de suite. L’ennui fait partie du processus de développement de l’enfant et peut même se révéler stimulant. Cela lui permet de se creuser les méninges pour trouver des jeux extrêmement amusants!

Les meilleurs jeux pour les enfants et les groupes

  • Memory
  • Puzzles
  • Pâte à modeler
  • Peinture aux doigts
  • Tricycle, draisienne, rollers, vélo
  • Peinture à l’eau
  • Toboggan à billes
  • Petites voitures, tractopelles, grues, train en bois
  • Craies pour dessiner par terre
  • Théâtre de marionnettes
  • Déguisements
  • Poupées
  • Premiers jeux de société
     

Les tout-petits et les médias électroniques

Les jeux vidéo comptent-ils comme des jeux pour enfant? Les parents sont de plus en plus nombreux à laisser leur téléphone portable à leur progéniture. Pourtant, il est impératif de ne pas laisser les enfants pendant des heures devant une télévision, un smartphone, une tablette, un ordinateur ou une console de jeux. Sans compter qu’il faut surveiller ce qu’ils consomment. Les parents sont responsables de ce que voient leurs enfants. Choisissez donc des films ou dessins animés de leur âge. Quoi qu’il en soit, les jeux vidéo sont à proscrire pour les tout-petits. Les experts recommandent de limiter l’exposition aux écrans à 30 minutes par jour maximum.

Photo: Getty Images

Voici de quoi rendre votre bébé heureux

À ne pas
manquer