Conseil culinaire

Les courges, c’est géant!

Informations utiles

Les enfants raffolent des courges! Les raisons pour cela ne manquent pas: d’abord, ces énormes baies aux réjouissantes couleurs sont les vedettes incontestées d’Halloween; ensuite, elles sont un appel au jeu et au bricolage; enfin, leur douce saveur de noisette en fait un aliment très apprécié. En bref, les courges ont plus d’une corde à leur arc, y compris en cuisine.

Le courge, ce légume polyvalent

Mh, un délice! 

Sans la citrouille, Halloween ne serait pas Halloween. Il n’empêche: les courges ont bien d’autres talents que celui de faire fuir les fantômes. En cuisine par exemple, ce sont des ingrédients incroyablement polyvalents, appréciés de toute la famille. Parmi les 800 variétés existantes, la plupart se prêtent à de multiples usages en cuisine; les espèces restantes seront du plus bel effet dans le cadre d’une décoration automnale. Autant de raisons de s’intéresser d’un peu plus près à ses représentants les plus populaires! On pourra d’ailleurs s’inspirer de la liste suivante pour composer son menu d’Halloween.

  • Potimarron: peau orange vif, chair ferme dont le goût évoque le marron. Se déguste cru ou cuit avec la peau. Utilisation dans des gâteaux, des purées ou des fritures.
  • Butternut: peau couleur saumon, chair ferme de couleur orange pâle, à la saveur de noisette. Se déguste crue ou cuite avec la peau. Utilisation dans des gâteaux, des fritures ou des plats à l’étuvée.
  • Courge musquée de Provence: peau ocre ou vert foncé, nervures profondes, chair fibreuse jaunâtre au parfum de muscade. Utilisation dans des fritures, des crèmes ou en confiture.
  • Courge spaghetti: peau jaune clair, chair de même teinte composée de filaments en forme de spaghettis. Se déguste frite, bouillie ou cuite à l’étuvée, dans des soupes ou des gratins.
  • Lil’ Pump-Ke-Mon: peau blanche striée de nervures oranges, chair couleur crème à la subtile saveur de noisette. Se déguste farcie, dans des soupes, des plats au four ou encore dans des desserts.
  • Courge poivrée: peau de diverses couleurs striée de nervures longitudinales, chair fibreuse aux subtiles saveurs de noisette, de cannelle et de miel. Idéal en friture.

Tout est bon dans le potiron! 

Il serait dommage de mettre les graines de courge au compost ou, pire, de les jeter à la poubelle! Une fois bien nettoyées et séchées, disposez-les sur une plaque de cuisson et mettez-les à griller entre 15 et 20 minutes dans un four préchauffé à 200 °C. Retournez-les après 10 minutes. Vos graines seront un vrai régal dans des salades, des soupes, des biscuits ou simplement à grignoter telles quelles! Agrémentées de sel ou d’épices, elles feront également merveille comme snack dans des soirées.

Halloween pour petits et grands

D’après un sondage mené par «20 Minutes» (édition alémanique), si les enfants attendent Halloween avec beaucoup d’impatience, la majorité des adultes redoutent cette tradition d’origine celtique, importée il y a quelques années des Etats-Unis. Un bon compromis familial pourrait être d’organiser une fête autour du thème de la citrouille. Que la fête se tienne en petit comité ou dans un cadre plus large, avec ou sans déguisement et décoration effrayante:  les vedettes de la soirée, ce seront tous ces savoureux mets à base de courge que l’on pourra proposer sous forme de buffet. Par exemple, une salade de courge Butternut râpée crue et de pommes avec sa sauce au yogourt; une soupe de potiron agrémentée de sauge grillée, servie à même le potiron; des quartiers de courge et leurs noix au miel sortis du four; et pour le dessert, une crème à l’orange et à la courge. A noter que chacun de ces délices pourra tout aussi bien s’intégrer au menu de la semaine tout au long de l’automne et se combiner de multiples façons.

Des compagnons de jeu aussi décoratifs qu’effrayants

Sculpter une citrouille requiert force et dextérité, raison pour laquelle ce sont les parents qui s’en chargent habituellement. Afin que les plus petits puissent eux aussi confectionner leur monstre en citrouille, peinture aux doigts et peinture à l’eau seront vos meilleurs alliés. Avec une pointe de colle, les courges à visée ornementale pourront en outre être garnies de coton, de feuilles, de coquilles de noix ou encore de papier coloré. Ces drôles de bouilles aussi décoratives qu’effrayantes ne seront pas seulement agréables à regarder, mais feront aussi de fantastiques compagnons de jeu. On pourra par exemple s’en servir pour jouer à cache-cache ou bien à «la citrouille qui passe» (variation de saison du «renard qui passe»). Enfin, placé près du lit, le monstre en citrouille qu’aura confectionné votre enfant saura peut-être même éloigner cauchemars et autres spectres terrifiants.

Photo: Getty Images

De nouvelles idées de la rédaction Famigros

Génial