Conseil nutritionnel

Comment inculquer un comportement alimentaire sain aux enfants

Informations utiles

Mots-clés

Sain Alimentation

En Suisse, un enfant sur cinq est en surpoids. Malheureusement, il est souvent très difficile de se débarrasser des kilos accumulés pendant l’enfance. Nous indiquons aux parents comment habituer les enfants à se nourrir sainement.

En Suisse, un enfant sur cinq âgé de six à douze ans est trop lourd, et cette tendance s’accentue. On parle d’excédent de poids lorsque l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 25 et d’adiposité (obésité) lorsque cette valeur dépasse 30 (IMC = poids en kilos divisé par la taille en mètres au carré). Vous trouverez un calculateur d’IMC ici.

De l’avis des nutritionnistes, les habitudes alimentaires s’installent durant l’enfance déjà et sont ensuite très difficiles à modifier. Les parents ont donc un rôle de modèle essentiel à jouer en la matière. Par manque de temps et par ignorance à l’égard de l’importance de repas réguliers et variés, pris en commun (et dans l’idéal faits maison), tous n’y parviennent cependant pas. Voici donc quelques conseils sur la manière d’habituer vos enfants à un comportement alimentaire sain et à une alimentation équilibrée.

Bien manger: conseils pour les parents

Tout est dans la variété.

La Société Suisse de Nutrition recommande une alimentation variée, tant pour les enfants en bas âge que pour les adultes. Un mélange équilibré de protéines, glucides, graisses, vitamines, sels minéraux, fibres alimentaires et eau s’avère en effet important pour la croissance et les performances.

Laissez l’enfant déterminer la quantité.

Les enfants en bonne santé naissent avec un sentiment naturel de faim et de satiété, qui est très individuel. Cet instinct ne doit en aucun cas être dénaturé! Alors que les parents imposent le contenu de l’assiette à leurs enfants, ces derniers décident eux-mêmes des quantités qu’ils mangent.

La régularité avant tout.

Les parents devraient veiller à servir les repas principaux à des heures régulières. En outre, mieux vaut éviter les aliments sucrés et gras pour les en-cas. Les fruits et les légumes sont des collations idéales. Ici vous trouverez des conseils pour des dix-heures saines. 

Manger sans distractions. 

Prendre ses repas devant la télévision devrait rester un tabou. La distraction pousse à manger davantage que nécessaire avant d’être rassasié.

Limiter les boissons sucrées. 

Un verre de coca de temps à autre ne fait de mal à personne. En revanche, cette bombe calorique ne convient pas pour étancher la soif. Les infusions aux fruits ou aux herbes non sucrées ou les jus de fruits dilués sont une bonne alternative à l’eau.

L’importance du petit-déjeuner.

Des études scientifiques ont démontré que les enfants qui mangent le matin sont plus performants. Si le vôtre a de la peine à avaler quoi que ce soit au réveil, faites-le au moins boire, par exemple un verre de lait.

Eveiller l’intérêt pour la bonne nourriture. 

Dans la mesure du possible, essayez d’éveiller la curiosité de vos enfants avec des produits frais, des odeurs alléchantes et des goûts variés. Ne vous contentez pas de leur servir des plats tout prêts directement sortis du congélateur. Les enfants ne se préoccupent généralement pas de savoir si ce qu’ils mangent est sain ou non. Il est donc d’autant plus important d’éveiller leur intérêt pour la bonne nourriture (et peut-être même de leur donner envie de se mettre eux-mêmes aux fourneaux) en faisant preuve de fantaisie en cuisine.

Ne pas diaboliser le fast-food.

Croquer dans une pizza, un kébab ou un cheeseburger ne conduit pas automatiquement à l’obésité. Quant aux fanatiques du bien-être, ils ne vivent pas forcément aussi sainement qu’ils se l’imaginent. D’après une étude, 30 pour cent des Suisses âgés de 15 à 24 ans consomment des repas rapides plusieurs fois par semaine. Quand le fast-food et les plats cuisinés ne sont pas les éléments principaux de l’alimentation, lorsque les enfants savent faire la différence entre aliments industriels au goût monotone et plats mitonnés à la maison et qu’ils font régulièrement du sport, une visite occasionnelle à une enseigne de restauration rapide est tout à fait tolérable.

Montrer l’exemple.

Adoptez vous aussi un comportement alimentaire raisonnable. Votre santé en profitera également.

Photo: Getty Images

De nouvelles idées de la rédaction Famigros

Incontournable