Conseil pour bébé

Comme les grands

Informations utiles

Mots-clés

0-3 ans Jeune enfant

Il faut patienter jusqu’à ce que l’enfant soit «sec» et «propre». Laissez-le décider seul quand aller sur le pot.

Pour la génération actuelle de grands-parents, la question «Il fait sur le pot?» était d’une grande importance. Aujourd’hui, les couches jetables ont éliminé cette interrogation anxieuse. On sait entre-temps que la pression en matière de propreté n’accélère en rien le passage de la couche au pot. C’est surtout la maturité corporelle qui fait qu’un enfant contrôle sa vessie et ses intestins.
Dès l’instant où votre enfant exprime son besoin de faire pipi ou caca, aidez-le à se mettre sur le pot ou à se rendre aux toilettes. Quand un enfant n’a plus besoin de couches, il franchit une étape importante de son autonomie. Mais ce processus  nécessite un certain temps et n’est pas dépourvu d’incidents.

Conseils pour l’apprentissage de la propreté

Aide pour l’enfant

  • Commencez à l’habituer au pot lorsqu’il vous signale qu’il veut être propre et sec. C’est généralement le cas entre 18 et 36 mois.
  • En regardant ses grands frères et sœurs ou ses parents aller aux toilettes, l’enfant souhaite faire comme eux. Il devrait pouvoir les voir aller aux WC.
  • En été, laissez votre enfant sortir sans couche, les fesses à l’air.
  • Mettez-lui toujours des vêtements faciles à baisser et à remettre.
  • Quand il est sur le pot, l’enfant se sent à l’aise. Il feuillette un livre, il babille et s’amuse tout seul. Evitez de la déranger pendant ses «séances».
  • Un enfant qui reste sec la nuit demande plus de temps. Pour la plupart des enfants, ce sera le cas dans la 4e année ou plus tard. Ne réveillez  pas votre enfant la nuit pour le mettre sur le pot, vous n’obtiendrez aucun résultat. Utilisez plutôt des couches jusqu’à ce qu’il passe toute une nuit en restant sec.

Photo: Getty Images

Voici de quoi rendre votre bébé heureux

Coucou