Grossesse

Prendre du poids avec plaisir

Durant la grossesse, on a le droit d’afficher quelques kilos en plus sur la balance et de se réjouir de ce ventre qui ne cesse de s’arrondir. Cependant, vous ne devriez pas manger davantage que ce dont votre corps et votre enfant ont besoin. En effet, un sous-poids ou un surpoids durant la grossesse peuvent mettre en danger tant la future maman que l’enfant.

Autrefois, on conseillait aux femmes enceintes de manger copieusement afin que le fœtus grandisse bien. On sait aujourd’hui que manger pour deux durant la grossesse est insensé et fait plus de mal que de bien.

Il est néanmoins normal et sain de prendre du poids durant la grossesse. Si la prise de poids est normale, vous retrouverez votre ligne rapidement et sans efforts après la naissance.

Conseils pour la grossesse

Voici d’où proviennent les kilos de la grossesse

  • La couche musculaire de l’utérus s’épaissit considérablement et les muscles deviennent bien plus lourds que de simples tissus.
  • L’utérus grossit d’environ 900 grammes.
  • Le placenta, qui alimente l’enfant dans le ventre de la mère, pèse environ 600 grammes.
  • La poitrine prend environ 400 grammes.
  • La quantité de sang augmente d’un litre.
  • Les liquides qui s’accumulent dans le corps durant la grossesse pèsent environ 2500 grammes.
  • De plus, le corps forme une réserve de graisse d’environ 2500 grammes afin de fournir de l’énergie supplémentaire lors de l’allaitement.
  • A la naissance, votre bébé pèsera environ 3300 grammes.

Pour résumer, nous parlons ici d’une prise de poids moyenne d’à peu près 11 kg. Ces kilos correspondent simplement au fait d’être enceinte durant neuf mois.

Au début de votre grossesse, vous ne prendrez que très peu de kilos, un ou deux kilos jusqu’à la fin du premier trimestre. Les femmes qui souffrent de nausées matinales perdent parfois un peu de poids pendant cette période.

Durant le deuxième trimestre, les choses changent: l’appétit revient, et les femmes enceintes prennent en moyenne quatre à six kilos.

Pendant le troisième trimestre, cinq kilos viendront encore s’ajouter sur les côtes. Les spécialistes s’accordent pour dire qu’une femme enceinte ne devrait pas prendre plus de 500 grammes par semaine, ni plus de deux kilos par mois afin de rester en bonne santé.

De nos jours, on sait que la prise de poids varie d’une femme à l’autre. Le poids du corps avant la grossesse est déterminant pour le calcul. En règle générale:

  • Si vous étiez en surpoids avant la grossesse, vous ne devriez pas prendre plus de six kilos.
  • Si vous aviez un poids normal avant la grossesse, vous devriez prendre environ 12 kilos.
  • Si vous étiez en sous-poids avant la grossesse, la prise de poids conseillée est de 18 kilos.

D’une part, il ne sera pas facile de perdre les kilos en trop après la naissance. Mais une trop grande prise de poids recèle des dangers bien plus graves pour la mère et l’enfant.

Une des conséquences est souvent le diabète de grossesse. Celui-ci fait augmenter, entre autres, le risque de pré-éclampsie et peut contribuer à un poids considérable de l’enfant à la naissance, ce qui peut provoquer des complications lors de l’accouchement.

Les conséquences à long terme peuvent aussi être frappantes: chez la femme, le taux de sucre se normalise le plus souvent après l’accouchement. Cependant, la possibilité de développer un diabète plus tard augmente.
 
Les risques d’être en surpoids, de développer un diabète ou des maladies cardiovasculaires sont plus élevés pour les enfants de femmes atteintes du diabète de grossesse.

Une alimentation insuffisante durant la grossesse peut aussi porter atteinte à l’enfant: il peut naître prématurément ou avoir un poids insuffisant à la naissance.

Durant la grossesse, le taux de sucre dans le sang diminue plus vite qu’en temps normal. Conséquence: vous avez des envies de sucre. Ce dernier entraîne toutefois une sécrétion accrue d’insuline. Dès que le sucre est digéré, le sentiment de faim revient rapidement. Le mieux est de manger des aliments qui occupent longtemps les hormones digestives. Par exemple, une tranche de pain complet avec du cottage cheese. Si vous voulez absolument quelque chose de sucré, mangez des fruits secs.

Ces fringales peuvent aussi apparaître à cause d’un besoin élevé de protéines. En mangeant suffisamment de viande, de poisson ou de légumineuses à midi, vous aurez moins d’envies de sucre l’après-midi.

Ne soyez toutefois pas trop sévère avec vous-même: en tant que future maman, vous pouvez évidemment vous octroyer de temps en temps une glace, un peu de chocolat ou un morceau de tarte.

Photo: Getty Images

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil