Grossesse

Que faire contre les troubles de la grossesse?

La grossesse n’est pas une maladie, mais une transformation physique majeure. Elle provoque néanmoins des nausées, des maux de tête ou de dos chez de nombreuses femmes. Nos conseils vous permettront de les soulager et d’aborder votre grossesse en toute quiétude.

Votre grossesse, semaine après semaine

Dès le premier jour de la grossesse, un flot d’hormones travaillant à plein régime vient bouleverser l’organisme de la future maman, causant une extrême fatigue et des sautes d’humeur. En outre, la plupart des femmes souffrent par moments de nausées durant les trois premiers mois de la grossesse. 

Conseils pour combattre les troubles de la grossesse

Nausées de la grossesse

Les nausées et vomissements apparaissent généralement en début de grossesse, soit dès la sixième semaine. Ces malaises peuvent survenir le matin, mais aussi tout au long de la journée. L’envie de vomir est souvent provoquée par certains aliments, épices ou odeurs (p. ex. en ouvrant la porte du frigo ou lors des achats à la boucherie), et parfois juste par le fait de penser à la nourriture. La plupart du temps, les nausées s’estompent au plus tard à partir de la 14e semaine de grossesse. Consultez un médecin si les symptômes sont extrêmes ou s’ils perdurent.

Conseils efficaces contre les nausées

  • Mangez ou buvez un petit peu avant de vous lever, si vous souffrez de nausées matinales. Des zwiebacks, un morceau de pain ou un verre de lait feront l’affaire.
  • Prenez cinq à six repas légers répartis tout au long de la journée.
  • Évitez de consommer des aliments gras tels que des denrées frites ou panées, de la saucisse, des sauces à la crème ou des pâtisseries. Nos conseils pour une alimentation saine durant la grossesse vous seront très utiles.
  • Sortez souvent à l’air frais et aérez régulièrement les pièces.
  • Si vous vomissez, buvez beaucoup afin de remédier à la perte de liquide.

Troubles de la grossesse à partir du 4e mois: la constipation

Les nausées et la fatigue s’estompent généralement dès le quatrième mois. Tandis que de nombreuses femmes redoublent d’énergie à ce moment-là, de nouveaux désagréments font leur apparition comme la constipation. La faute à la progestérone, une hormone secrétée pendant la grossesse qui désensibilise l’intestin. Vous pouvez favoriser le transit intestinal en consommant des aliments à forte teneur en fibres et en buvant si possible au moins 1,5 litre d’eau plate et de tisanes non sucrées par jour. Exercer une activité physique accélère également le processus de digestion.

Besoin fréquent d’uriner

Le besoin fréquent d’uriner est tout à fait normal durant la grossesse. Toutefois, si vous ressentez des douleurs en urinant, vous devriez consulter un médecin. Les infections des voies urinaires ou de la vessie sont en effet plus fréquentes durant la grossesse.

Mal de dos: la conséquence de la prise de poids durant la grossesse

La plupart des futures mamans souffrent de tensions et de maux de dos provoqués, d’une part, par le bouleversement hormonal qui entraîne un assouplissement des tissus et des muscles et, d’autre part, par la posture du corps qui change avec la prise de poids. Veillez donc à toujours bien vous tenir. Profitez aussi des effets bienfaisants d’une activité physique telle que gymnastique ou yoga prénatal, natation ou promenade au grand air. Portez en outre des chaussures plates plutôt que des talons aiguilles.

Brûlures d’estomac

Durant le dernier trimestre de la grossesse, le bébé prend beaucoup de place et exerce une pression sur les organes internes de la maman qui peut ressentir des brûlures d’estomac et des renvois acides notamment lorsqu’elle est couchée. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux renoncer aux repas copieux le soir et manger plutôt de petits en-cas légers répartis tout au long de la journée. Par ailleurs, il est judicieux de diminuer sa consommation de café et de privilégier les boissons non gazéifiées. Étant donné que les brûlures d’estomac ont tendance à s’intensifier en position couchée, il est recommandé d’ajouter un coussin sous la tête pour la surélever.

Jambes et pieds douloureux et enflés

Durant la grossesse, les jambes et les pieds sont souvent enflés et fatigués en fin de journée. Pour y remédier, surélevez par exemple les jambes, faites souvent de l’exercice ou massez-les. Suivez pour cela nos conseils en cas de jambes et pieds douloureux.

Maux de tête

Les maux de tête durant la grossesse ont des origines diverses: un peu de stress, des sinus bouchés, une modification des habitudes de sommeil ou un renoncement à la caféine. En principe, il ne faudrait pas prendre tout de suite des médicaments. N’oubliez pas qu’une activité physique en plein air et de la détente ainsi qu’un bain de pieds, un massage de la tête ou de tout le corps, des techniques de relaxation telles que l’acupuncture ou le training autogène peuvent avoir des effets bienfaisants. En cas de forts maux de tête ou si d’autres symptômes surviennent en même temps, vous devriez consulter un médecin. 

Changements mineurs du corps pendant la grossesse

La grossesse bouleverse tout le métabolisme corporel et peut se manifester par des changements inattendus: masque de grossesse (pigmentation)saignement des gencives, tension artérielle basse, vertiges, voire même pertes de mémoire. De nouvelles allergies peuvent se manifester durant la grossesse; en revanche certains troubles comme la migraine peuvent disparaître. Quoi qu’il en soit, parlez-en à votre gynécologue et ne prenez que les médicaments qu’il vous prescrira.

Photo: iStock

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil