Alimentation de bébé

Le sevrage naturel - bénéfique à la mère et à l’enfant

Informations utiles

Le sevrage est un premier processus de détachement. Il n’existe aucune règle absolue, uniquement de précieux conseils sur la façon de vivre harmonieusement cette période.

À peine nés, les bébés affichent déjà leurs différences de caractère. L’un est calme, l’autre gigote et le troisième est vif et curieux. C’est pourquoi toutes ces petites personnalités réagissent différemment à l’allaitement comme au sevrage qui suit. Il existe des nouveau-nés qui se désintéressent rapidement du sein maternel alors que d’autres y trouvent la plus grande sécurité. Un aspect important du sevrage est que les mères doivent également se fier à leurs sensations. 

Par nos conseils, nous souhaitons vous à aider à «couper le cordon» en fonction de votre situation personnelle et de façon harmonieuse pour vous et votre bébé. 

Le sevrage - un nouveau chapitre pour la maman et l’enfant

Une décision personnelle

Selon certaines recommandations, il est conseillé d’allaiter exclusivement les bébés pendant les quatre premiers mois, l’organisation mondiale de la santé (OMS) recommande même six mois. Mais il existe également des mamans qui ne peuvent allaiter leur enfant que peu de temps ou que des raisons personnelles empêchent de le faire. C’est pourquoi la durée de l’allaitement et la façon dont l’enfant est sevré varient selon les femmes. Le travail, le partenaire, la famille et l’état de santé y jouent un rôle décisif. Il est donc tout à fait normal qu’une maman agisse différemment de sa voisine, sa meilleure amie ou sa belle-mère. Il faut vous fiez à votre instinct maternel et, en cas de problème, ne pas hésiter à vous faire aider afin que tout se passe pour le mieux pour vous et votre enfant.

Comment se déroule le sevrage naturel? 

Le lait maternel contient tout ce dont le nouveau-né a besoin. Toutefois les laits modernes pour nourrissons sont aujourd’hui si bien composés qu’ils représentent une alternative de haute qualité. Ils sont donc un précieux soutien lors du sevrage. Comment se déroule précisément le sevrage? Une possibilité est, pendant une durée définie par la mère - trois à quatre semaines par exemple - de remplacer l’une des tétées de la journée par un biberon ou un premier aliment solide. Ce peut être une banane écrasée, une pomme épluchée et râpée ou un croûton de pain - qui aide également pour les dents. Une bouillie maison ou un petit pot peuvent aussi figurer au menu de bébé. Comme boisson, on lui donnera de l’eau ou une infusion non sucrée. Au lieu de remplacer une tétée complète par un repas, vous pouvez commencer à donner à bébé un peu de lait pour nourrissons ou de bouillie, puis terminer en l’allaitant un petit moment. Petit à petit, vous augmenterez les quantités de nourriture jusqu’à ce que votre tout-petit soit rassasié et ne réclame plus le sein. 

Papa is the best

Le remplacement d’une tétée complète est un premier soulagement pour la maman qui peut organiser plus souplement son quotidien. En effet, dès ce moment, le repas peut être donné par la grand-mère, un grand frère ou une grande sœur et également par le papa. C’est un enrichissement pour les bébés, car ils aiment également que d’autres personnes leur donnent le biberon ou la bouillie de temps en temps. Le choix de la première tétée à remplacer dépend de la mère et des moments où elle se sent la plus disponible pour câliner sa petite fille ou son petit garçon. Si, par exemple, vous aimez particulièrement les tétées du matin et du soir, remplacez-les en dernier. 

Trop de lait pendant le sevrage

La nature réagit avec un grand sens pratique au sevrage: si le bébé tète moins, les glandes mammaires réduisent automatiquement leur activité. Il arrive cependant que le «mécanisme» ne fonctionne pas comme on le voudrait et que d’énergiques montées de lait se produisent toujours. On peut prévenir cet effet avec des soins adaptés afin de ne pas provoquer d'engorgement voire même de mastite. Si les seins sont tendus même après l’allaitement, il faut absolument les masser afin que le lait s’écoule. Le mieux est de prendre un bain chaud. Il faut cependant procéder délicatement, car un massage trop vigoureux stimule les glandes mammaires. Tirer son lait peut également aider. Si vous hésitez, posez la question à votre sage-femme, votre médecin ou adressez-vous au conseil allaitement.

Il peut arriver qu’une opération ou des médicaments puissants obligent à un sevrage rapide. Le ou la gynécologue vous prescrira alors un médicament afin de réduire la prolactine, l’hormone stimulant la lactation. 

Prévenir l’engorgement: les conseils de grand-mère

Il existe des moyens naturels permettant de réduire la production de lait. Ainsi, par exemple, un bandage étroitement serré autour de la poitrine ou un soutien-gorge serré font que les tissus sont moins irrigués et que la production de lait diminue. On peut également conseiller une compresse froide - avec du séré par exemple - ou une poche de gel froid enveloppée dans un linge. L’infusion de menthe poivrée et de sauge ainsi qu’une alimentation pauvre en sel réduisent également la production de lait. Dans tous les cas, veillez quand même à boire suffisamment. 

Ce que les grands-mères savent aussi: une fois l’allaitement terminé, la poitrine a besoin d’un certain temps pour «se remettre». Dès que les petits bourrelets se sont reformés, elle retrouve souvent son ancienne forme (ou presque). Sinon, on peut pratiquer quelques exercices efficaces comme presser les paumes des mains l’une contre l’autre. Mais si vous souhaitez savoir comment raffermir encore votre poitrine, demandez à un coach fitness plutôt qu’à votre grand-mère.

Les découvertes culinaires de bébé 

Vers le moment où l’on pique sa première bougie dans le gâteau, bébé peut s’asseoir à la table familiale. Au début, cela donne lieu à des scènes parfois chaotiques et toujours hilarantes, car la coordination entre la cuillère et la bouche n’est pas toujours au rendez-vous, mais cela viendra. Vous pouvez lire ici comment vous inciterez de façon gourmande votre enfant à passer de la bouillie à l’alimentation solide.

Recettes

Photo: Pixabay

Encore plus d’infos sur ces neuf mois passionnants

Conseil