Jeux pour enfant

Jeux pour les voyages sans accessoires

Informations utiles

On arrive quand? Pour un enfant, le temps qui sépare le départ et l’arrivée à destination en vacances est une éternité. Nous avons ce qu’il faut, à savoir une foule de jeux amusants à faire sans le moindre accessoire.

De la musique et des histoires sur cassette ou lecteur MP3 peuvent chasser l’ennui pendant quelque temps, mais après, les enfants redeviennent vite agités. Des jeux amusants les remettent d’aplomb et aucun accessoire n’est nécessaire sauf un peu d’imagination. Les jeux sont encore plus intéressants si toute la famille y participe. Certains jeux se jouent bien à deux ou à trois, entre frères et sœurs. On peut les jouer en voiture ou dans le train, de même qu’à l’aéroport, en attendant l’embarquement.

Nos idées de jeu

Je vois ce que tu ne vois pas 

Un classique des jeux en voyage. Un joueur désigne mentalement un objet dans le champ de vision des autres voyageurs. Ceux-ci tentent de deviner lequel en posant le moins de questions possible. Seules les questions dont la réponse est oui ou non sont autorisées. Celui qui a trouvé désigne à son tour silencieusement un objet. 
Une variante de ce jeu est

Devine à quoi je pense 

... et ça commence par B. Jouer avec des objets auxquels on pense spontanément. Trouver des mots adaptés à l’âge des petits joueurs, tels que «football» ou plus compliqués comme «camion-remorque» ou «pyramide».

Devinettes humaines ou animales 

Même principe que le jeu «Devine à quoi je pense». Tous les joueurs forment une équipe et tentent de résoudre la devinette en posant 20 questions maximum. On peut donner des indices tels que: «Mon personnage porte une barbe noire» ou bien «Mon animal peut voler».

Devinettes musicales

Les jeux musicaux se prêtent bien à de longs trajets en voiture. Chaque joueur fredonne ou siffle une mélodie à tour de rôle dont les autres doivent deviner le titre ou l’interprète. Le premier qui trouve doit fredonner ou siffler la chanson suivante. Chansons pour enfants, musique rap, opéras, chants de Noël, hit-parade, chansons rock – tout est permis! A la fin du jeu, on peut chanter tous ensemble ses chansons préférées. Chanter détend les voyageurs et l’atmosphère.

Hit-parade

Chercher une chanson que tout le monde connaît. Chaque voyageur à tour de rôle peut choisir le ton dans lequel chanter la chanson, par exemple, triste ou alors joyeux, très lent, très enlevé ou alors en verlan.

Bingo de voyage 

Chaque joueur compte le nombre de fois où il voit «sa» marque de voiture. Par exemple, le joueur A compte les Mercedes rouges et le joueur B les décapotables blanches. Selon l’itinéraire, on peut compter les églises, les châteaux-forts, les grues, les excavatrices, les voitures de police ou les panneaux de signalisation. Celui qui a récolté le plus grand nombre de points a gagné.

Mots à la suite 

Le premier joueur prononce un mot composé, par exemple «poêle-cheminée». Le joueur suivant compose un mot avec le deuxième élément, «cheminée» - cheminée à bois, etc. On peut aussi composer en prenant la dernière lettre du premier mot. Eléphant- train- navire, etc. Cela est plus facile pour les jeunes enfants.

Récits à la suite 

On peut inventer ensemble des histoires selon le principe des mots à la suite. Quelqu’un commence par la phrase: «L’Indien se réveilla dans une diligence et ne savait plus ce qui s’était passé.» Le joueur suivant prononce la phrase d’après. A tour de rôle, chacun développe l’histoire en prononçant une phrase.

Récits insolites 

Chaque joueur réfléchit en silence à un mot comme «siège éjectable» ou «potion magique». Quelqu’un commence à raconter une histoire, connue ou inventée. Au cri de «Stop», le prochain joueur poursuit le récit en prononçant dans sa première phrase le mot qu’il a préalablement choisi. «La princesse a actionné son siège éjectable». L’histoire ainsi contée prend un tour insolite.

Déformer un conte 

Quelqu’un raconte une histoire que tous connaissent bien en modifiant certains détails: Blanche-Neige est blonde comme les blés au lieu de brune comme l’ébène et mord dans une poire au lieu d’une pomme. Les enfants dès cinq ans se feront une joie de relever ces erreurs.

Le contenu de mon sac à dos 

Le premier joueur commence en disant «Dans mon sac à dos, je mets …» et cite n’importe quel objet. Le joueur suivant répète la même phrase en répétant l’objet du joueur précédent et en y ajoutant le sien. Celui qui peut répéter à la fin tous les objets sans se tromper a gagné.

Interdiction de finir un mot 

Ce jeu passionnera les écoliers un peu plus âgés: quelqu’un dit un mot en ne prononçant que sa première lettre, par exemple «f». Le joueur suivant ajoute une lettre «fr» et ainsi de suite. Celui qui termine le mot complet (p. ex. «fraise») a perdu. Attention: on peut interroger le joueur précédent si l’on estime que la suite de lettres ne donne pas de mot. S’il ne peut pas répondre, on lui retire un point. Remarque: si un joueur pense par exemple au mot «partie» et qu’il ajoute un «t» après le «r», il a perdu car «par» est déjà un mot.

Photo: Getty Images

De nouvelles idées de la rédaction Famigros

Génial