Astuce loisirs

Pour apprendre à skier, il faut avoir de la patience et les pieds bien au chaud

Informations utiles

Quel est le meilleur âge pour mettre ses enfants sur les skis? Nos conseils vous aideront à bien débuter votre aventure à skis avec les petits.

Des joues rosies par le froid, de la neige poudreuse et de magnifiques souvenirs pour toute la famille: quelle perspective idyllique des vacances de ski avec les enfants! Mais la réalité peut être parfois bien différente: parents à bout de nerfs, enfants en larmes et, dans le pire des cas, tout finit par une fracture douloureuse. Ce genre d’évènements se produisent souvent lorsque l’on en veut trop, car non, un enfant de trois ans n’est généralement pas encore prêt pour une piste rouge. Et ce, même si les essais de chasse-neige sur la piste à cet égard étaient très prometteurs.

Mais à quoi faut-il faire attention quand on va skier avec des enfants? Nous nous sommes renseignés auprès d’un expert, Vali Gadient, responsable de l’école de ski de Flumserberg, et avons récolté quelques conseils pour vous:

Conseils pour le ski

L’âge idéal

Beaucoup d’enfants sont prêts pour s’essayer au ski dès l’âge de 3 ans. Selon la force et la motivation, certains le seront plus tôt alors que d’autres préféreront regarder. Attention: votre enfant doit avoir envie de skier, être capable de s’habiller et de se déshabiller tout seul et ne plus porter de couches. De plus, pour pouvoir intégrer l’école de ski, il faut qu’il puisse se séparer de ses parents durant quelques heures.

 À l’école de ski ou avec les parents?

La plupart des petits apprennent mieux lorsqu’ils skient avec d’autres enfants. Voilà donc un argument en faveur de l’école de ski. Toutefois, si vous avez une patience à toute épreuve et que vous abordez cela lentement, vous pourrez tout à fait transmettre à vos enfants les joies de la neige sur un terrain plat.

Quels vêtements?

La technique de l’oignon: emmitouflez votre enfant dans plusieurs couches pour ne pas geler à l’extérieur et ne pas transpirer à l’intérieur. Casque et protection solaire font également partie de l’équipement de base.

Ski pour enfant: acheter ou louer?

Si vous et votre famille passez quasiment toute la saison sur les pistes, il vaut la peine d’acheter l’équipement. Toutefois, s’il n’est pas encore sûr que vos enfants aiment le ski, il vaudra mieux louer le matériel. Les membres Famigros profitent d’une réduction de 10% sur la location saisonnière. Les skis doivent être adaptés dès le départ: dans l’idéal, ils arriveront au menton ou au nez de l’enfant.

Des pieds au chaud

Avoir froid aux pieds peut enlever l’envie de skier à n’importe qui. Veillez à ce que les pieds et les orteils aient suffisamment de place pour bouger dans les chaussures de ski. Les chaussures de ski doivent être confortables. Par conséquent, n’optez pas pour un modèle trop étroit ou pour des chaussettes trop épaisses. En skiant, les pieds transpirent aussi. Pour ne pas avoir froid ensuite, il est donc conseillé d’enfiler des chaussettes sèches. Dans l’idéal, prenez toujours une paire de rechange.

Le ski, ça fatigue

La plupart du temps, les enfants se remettent rapidement des descentes fatigantes. Vous pouvez donc faire des pauses courtes, mais plus nombreuses, pour aller aux toilettes ou pour manger un en-cas. Un fournisseur d’énergie, tel qu’une barre de céréales ou un mélange promenade, ne devrait jamais manquer à l’appel. Et puis, un chocolat chaud au refuge de montagne peut faire des miracles lorsque la motivation commence à baisser.

La vitesse d’apprentissage du ski est très variable

Chaque personne est différente: la vitesse d’apprentissage varie d’un enfant à l’autre, et le courage joue aussi un rôle. Certains détaleront la piste bleue après à peine quelques jours alors que pour d’autres, les progrès ne seront visibles que la saison suivante. Une aide de ski peut apporter une certaine sécurité. Ainsi, l’enfant a le sentiment de skier tout en étant bien tenu par maman ou papa.

Impatience parentale

N’ayez pas des attentes trop élevées. Aucun enfant n’est encore devenu champion du monde en deux jours. Vali Gadient conseille aux parents d’aborder cela lentement. Il vaut mieux descendre une fois de plus la piste bleue que de tomber trois fois du téléski, car les enfants ont besoin d’un certain temps pour surmonter les expériences négatives.

Des vacances de ski détendues avec les enfants

Votre fils ne veut pas apprendre à skier? Il changera peut-être d’avis l’année prochaine. Votre petite n’a aucune envie d’un entraînement de carving avec maman aujourd’hui? Attendez demain. La contrainte n’amène que de la frustration pour tous et gâche le plaisir de votre enfant. Entreprenez plutôt une excursion en famille, prévoyez une journée de luge ou de piscine.

Photo: Getty Images

Incontournable