Astuce loisirs

Se protéger des tiques lorsqu’on se promène en forêt

Pro Juventute
L’image est en cours de téléchargement.

Pro Juventute Conseils au parents

Notre partenaire dans ce domaine est le service gratuit Conseils aux parents de Pro Juventute.

Informations utiles

En promenade ou lorsqu’on joue dans la forêt, on doit faire attention aux tiques. Il est important de se protéger avec des vêtements et d'enlever rapidement la tique.

Les enfants et les adultes qui sont, du début de l’été à la fin de l’automne, souvent dans la forêt, au bord de la forêt, sur les chemins forestiers ou qui pique-niquent à l’extérieur, doivent être informés du danger que représentent les tiques, qui peuvent transmettre une maladie grave avec des conséquences durables. Comme, heureusement, cela se produit rarement, on ne la craint pas, mais des informations complètes sont nécessaires à ce sujet.

Conseils pour se protéger contre les tiques

Quelles mesures prendre?

Il est recommandé de prendre les mesures suivantes: Lors d’une excursion dans la forêt, en particulier lors d’une expédition dans les branchages, les buissons ou l’herbe haute, il convient de porter des vêtements adaptés (long pantalon et longues manches) et des chaussures fermées.

Après la promenade, chercher la présence de tiques (petites taches noires sur la peau, grosses comme une tête d’épingle) sur les zones de la peau non couvertes. Il faut aussi bien regarder les endroits pas très visibles comme derrière les genoux, à l’intérieur des cuisses, sous les aisselles ou les épaules, chez les petits enfants également à la naissance des cheveux et derrière les oreilles.

Enlever immédiatement les tiques

Les tiques doivent être enlevées le plus rapidement possible! Plus longtemps elles aspirent, plus le risque d’infection avec agents pathogènes est élevé. Enlever les tiques comme suit: avec une petite pince, une pince à tiques ou les ongles si nécessaire, saisir la tique au plus près de la peau et la sortir lentement, tout droit et régulièrement. N’utiliser ni vernis à ongle ni huile comme traitement préalable, car chaque irritation comporte le risque que la tique «se casse» et par conséquent transmette vraiment l’infection.

Observer l’endroit piqué

Désinfecter l’endroit de la peau qui a été piqué. Si des restes de la tique se trouvent encore dans la peau, consulter un médecin et les faire retirer. Observer l’endroit de la peau qui a été piqué, encercler éventuellement avec un crayon feutre indélébile et inscrire dans un agenda la date de la morsure. Des symptômes peuvent se manifester encore longtemps après une morsure par une tique. Si des troubles apparaissent, informer le médecin.

Se faire conseiller

La dangerosité d’une morsure par une tique est différente selon les régions. Le/la pédiatre ou l’Office fédéral de la santé connaît l’état actuel des risques pour chaque région et peut vous conseiller sur la nécessité d’un vaccin.

Photo: Getty Images

De nouvelles idées de la rédaction Famigros

Génial