Excursion

Descente d'essai sur la piste olympique de bobsleigh de Saint-Moritz

Informations utiles

Heures d’ouverture

En savoir plus
Pour

18+

Prix

Adultes: Fr. 250.-

Places de stationnement

Places de stationnement disponibles

Arrêt de transports publics le plus proche

St. Moritz, Bären

La piste olympique de bobsleigh est la seule piste naturelle du monde. Durant la saison hivernale, ceux qui ont soif d’aventure et de vitesse peuvent éprouver des sensations fortes lors d’une descente en bob accompagnée.

La seule piste en glace naturelle du monde fait 1722 mètres de long et prend fin à Celerina. Les weekends d'hiver, des courses nationales et internationales ont régulièrement lieu sur la piste de bobsleigh. Mais les novices aussi peuvent descendre la piste et se soumettre aux énormes forces centrifuges exercées à une vitesse pouvant aller jusqu’à 135 km/h.

Carte Google Maps

La carte est en cours de téléchargement.

Arrivée

Places de stationnement

Places de stationnement disponibles

Arrêt de transports publics le plus proche

St. Moritz, Bären

Heures d’ouverture

Lundi
(26.12.-04.03.)
Mardi
(26.12.-04.03.)
Mercredi
(26.12.-04.03.)
Jeudi
(26.12.-04.03.)
Vendredi
(26.12.-04.03.)
Samedi
(26.12.-04.03.)
Dimanche
(26.12.-04.03.)

Coordonnées

Adresse

St. Moritz-Celerina Olympic Bobrun
Via Maistra 54
7500 St Moritz

Téléphone

+41 81 830 02 00

Site Internet

www.olympia-bobrun.ch

Nous ne pouvons garantir l’exactitude des informations susmentionnées.

Infrastructure

Les infrastructures suivantes sont disponibles pour ce lieu.
Places de parking privées
Café
Restaurant
Toilettes

La piste olympique de bobsleigh de Saint-Moritz - Celerina n’est pas seulement la seule piste en glace naturelle du monde, c’est aussi une légende. Toutes les pistes de bobsleigh d’Europe, d’Amérique du Nord et du Japon doivent être gelées artificiellement, mais pas celle de Saint-Moritz. Seules la neige, l’eau et la force musculaire sont utilisées sur la plus ancienne piste de bobsleigh du monde..

À la mi-novembre, l’attente fiévreuse de la première neige, le matériau de construction pour la piste olympique de bobsleigh de Saint-Moritz - Celerina, commence pour les dirigeants des opérations. La dernière semaine de novembre, l’équipe de constructeurs de la piste arrive du Trentin-Haut-Adige pour construire en l'espace de trois semaines, avec 15 000 m3 de neige et 7000 m3 d’eau, la plus grande sculpture de neige du monde dans la magnifique région de la Haute-Engadine. La piste est reconstruite chaque année à partir de zéro et bien que chaque virage soit nivelé avec précision dans le terrain, il y a tous les ans de minimes modifications dans le tracé.

Mais il n’y a pas que sa construction qui est unique, l’histoire du canal de glace de Saint-Moritz l'est également. Depuis son inauguration en 1904, de nombreuses compétitions européennes et mondiales ont été disputées sur la piste de bobsleigh de Saint-Moritz à Celerina, qui a également accueilli 2 éditions des Jeux olympiques. Tous les ans, les athlètes des disciplines de skeleton et de luge s’affrontent également sur la piste.

Le pilote s'installe à l'avant, le freineur à l’arrière , les deux novices au milieu et c’est parti dans la luge étroite sans amortisseurs que chaque rainure et chaque bosse secouent. Pendant les 100 premiers mètres, on a encore le temps d’admirer le paysage. Mais bientôt les virages plaquent les novices toujours plus contre la luge. Dans le «Horse Shoe», le fer à cheval, le taxi sur glace fait près de cinq fois son poids et s’attire les applaudissements du public. Il accélère toujours plus pour atteindre finalement une vitesse allant jusqu’à 130 km/h dans le sprint final. Après 75 secondes, la montée d’adrénaline prend fin, mais le respect pour le courageux pilote a indiscutablement augmenté. Voilà à peu de chose près ce que ressentent les passagers novices lors d’une course en taxi sur la piste de bobsleigh. Les bobs qui sont utilisés pour faire le taxi sont des bobs de course pour 4 personnes légèrement modifiés et pilotés par un pilote expérimenté, accompagné d’un freineur. Les passagers novices s’installent aux positions 2 et 3. Toutes les personnes avides de sensations fortes peuvent prendre part à une descente, à condition d’avoir un cœur solide et en bonne santé. Pour autant que le temps le permette, des descentes pour novices sont proposées presque tous les jours pendant la saison d'hiver.

Photo: Graubünden Tourismus/Engadin/Roger Schaffner

Encore plus d’excursions en famille pour encore plus d’aventure

C’est
parti!